Batterie pour ordinateur portable Asus W6A

Pour en revenir à la fuite, l’appareil avec le numéro de modèle A3000 a obtenu la certification 3C, révélant par la même occasion les normes de charge de l’appareil. Le dispositif sera accompagné d’un adaptateur secteur 5V/4A. L’adaptateur Super VOOC de OPPO est livré avec les mêmes spécifications que le OnePlus 3 a révélé par la certification 3 C. Oppo a dévoilé la technologie lors du MWC 2016 à Barcelone. Selon la société, cette nouvelle technologie peut charger une batterie de 2 500 mAh de 0 % à 100 % en seulement 15 minutes.Ce serait la première fois qu’une technologie soit ouvertement partagée entre les deux entreprises. Mais, la technologie VOOC de OPPO est probablement trop intéressant pour que OnePlus laisse passer l’occasion de l’inclure dans son futur flagship.Si le OnePlus 2 dispose d’une batterie d’une capacité de 3 300 mAh, le futur OnePlus 3 pour avoir une batterie d’une plus grande capacité de 3 500 mAh, aux côtés du processeur Snapdragon 820 de Qualcomm, d’une caméra arrière de 16 mégapixels, d’une caméra frontale de 8 mégapixels et d’une puce NFC, absente du dernier modèle. Il est également envisagé qu’il y aura deux versions du smartphone. On pourrait retrouver un modèle avec 4 Go de RAM et 32 Go de stockage, et un autre avec 6 Go de RAM et 64 Go de stockage.

LinkedIn est prêt à suivre les traces de Facebook en introduisant les articles instantanés (Instant Articles) pour ses membres, au moins si l’on en croit les rumeurs entourant la plate-forme sociale professionnelle. Les nouvelles proviennent de sources au sein de la société ayant parlé à BuzzFeed, affirmant que LinkedIn a eu des discussions avec les éditeurs, en vue d’une mise en œuvre du système.Si vous n’êtes pas familier avec l’idée des articles instantanés, ces derniers permettent essentiellement aux éditeurs de mettre leurs articles directement sur le réseau social, de sorte qu’ils sont hébergés là, et qu’ils bénéficient d’un chargement beaucoup plus rapide. Et, Facebook prétend que les lecteurs sont beaucoup plus susceptibles de les partager (apparemment, ils sont partagés 30 % plus souvent que les articles Web mobiles traditionnels).Bien sûr, l’avantage pour la plate-forme sociale est que les utilisateurs ne quittent pas le service pour lire les articles. Pour Facebook, tout cela fait partie de son grand plan pour rendre le Web efficace pour ses utilisateurs, et va l’aider à devenir une source plus fiable de news professionnels. Bien que l’on ne sache pas sous quelle forme l’outil de publication de LinkedIn prendra, l’accent sera mis sur la vitesse, en particulier en ce qui concerne les temps de chargement de page.

La prochaine grande fonctionnalité de LinkedIn va suivre les traces de Facebook Même si LinkedIn est un membre de l’initiative open source de Google, Accelerated Mobile Pages (AMP), qui permet d’optimiser les temps de chargement des pages sur mobile, la fonctionnalité prévue sera différente de celle-ci.BuzzFeed a essayé d’en apprendre davantage auprès de LinkedIn après cette spéculation, et a effectivement reçu une réponse d’un changement, après qu’un porte-parole leur a dit : « Les éditeurs restent une partie très importante de notre écosystème, et nous sommes régulièrement en conversation avec eux sur de nouvelles façons de travailler ensemble. Notre objectif est de nous assurer que nous pousserons le bon contenu au membre de la plate-forme, et au bon moment pour offrir la meilleure expérience possible ».Cela semble être une réponse assez positive, et qui est loin d’être un déni de voir un système similaire à Instant Articles de Facebook arriver sur LinkedIn prochainement.Les articles instantanés sont considérés comme essentiels à tout site dédié à l’affichage de news, en créant son propre lecteur de news, que ce soit en utilisant des outils d’édition mobiles semblables à Facebook Instant Articles, ou sous la forme d’une application de news autonome — comme l’a fait Google et Apple.

Environ deux mois après la libération de la première build du canal développeur du navigateur Web qui a vu Opera disposer d’un bloqueur de publicité intégré, Opera a poussé son bloqueur de publicité à tout le monde. Et quand je dis tout le monde, je veux dire tout le monde utilisant le navigateur Web de la société, que ce soit sur un ordinateur de bureau ou sur Android avec Opera Mini.Opera a déjà offert un support au blocage de la publicité à l’aide d’extensions tierces. Mais, la compagnie précise que le bloqueur de publicité intégré dans le navigateur est plus rapide – l’entreprise fait valoir que sa solution est environ 45 % plus rapide que d’utiliser Chrome avec AdBlock Plus – et plus efficace que les solutions tierces, vous permettant de charger les pages Web plus rapidement et d’économiser plus de bande passante Internet — un must have lors de la navigation mobile. En effet, alors que le blocage des publicités n’est pas sans controverse, il y a peu de doute que cela offre une expérience de navigation plus rapide — en particulier sur mobile.Sur mobile, Opera rapporte que Opera Mini pour Android avec cette nouvelle fonctionnalité a permis à des sites d’être chargés environ 40 % plus rapidement que sans elle. En outre, Opera fait valoir que sa solution utilise également beaucoup moins de mémoire que des outils comparables.

Le bloqueur de publicité est désactivé par défaut, mais vous pouvez l’activer en un seul clic. Vous pouvez toujours le désactiver pour des sites spécifiques si le bloqueur provoque des problèmes en essayant de charger le contenu de ces pages, ou si vous êtes cool et que vous autorisez de voir des publicités sur certains sites, mais pas d’autres.Mais, pourquoi une société qui gagne de l’argent grâce à la publicité met en œuvre ce genre de fonctionnalité ? Opera a publié un article sur son blog, affirmant que l’entreprise veut essentiellement offrir au consommateur le meilleur en matière de blocage de publicités. L’utilisation de tels bloqueurs peut les aider à protéger leur vie privée et leur sécurité, tout en conduisant à un Web plus rapide. Il est difficile d’argumenter avec ça, même si cela soulève la question de savoir comment le Web serait financé si la majorité des utilisateurs bloquent la publicité.Si la société a abandonné un certain nombre de ses caractéristiques phares il y a quelques années lorsque le navigateur a commencé à utiliser le moteur de rendu Blink de Google (un fork de Webkit) à la place de son propre moteur de rendu Presto, l’ajout de fonctionnalités comme ce bloqueur de publicité en natif, ainsi qu’un VPN interne, montre que la société est toujours à la recherche de nouvelles façons de se différencier de Chrome, Firefox et d’autres navigateurs.

Après avoir obtenu un aperçu du Moto G (2016), il semble que nous sommes en train d’obtenir le premier visuel du Moto X (2016). Les deux photos postées par @evleaks et @HelloMotoHK montrent un nouveau smartphone Motorola identifié comme le nouveau fleuron de l’entreprise.Après avoir lancé de nombreux smartphones dans différentes gammes, ce nouveau smartphone sera le premier flagship de Motorola que le nouveau propriétaire Lenovo lance. Et, ce nouveau Moto X (2016) semble être un nouveau départ. Si la conception « tout métal » est une grande amélioration par rapport à l’ancien Moto X, c’est une importante rupture par rapport à l’utilisation de matières plastiques et d’autres matériaux que Motorola a utilisés dans ses smartphones phares des années passées. Reste à savoir si le prix restera abordable. En effet, ce qui a fait la force de la gamme Moto de Motorola, c’est le prix.À l’arrière, on aperçoit une caméra assez large, ainsi que des haut-parleurs. Motorola a été un grand partisan de haut-parleurs orientés sur la façade avant, mais il semble que ça arrive à son terme avec Lenovo.En bas de la face avant, on observe un large bord d’écran, qui abrite un nouveau capteur d’empreintes digitales, tout comme le Moto G. Il y a également quatre capteurs à chaque coin de l’écran, ce qui signifie qu’une fonctionnalité d’affichage active permettra de passer la main sur l’écran pour activer certaines fonctionnalités. Il semble que le Moto X sera lancé chez l’opérateur mobile américain Verizon. En effet, HelloMotoHK dispose d’une version ornée de logos Droid. Que ce soit ou non des options de personnalisation, la plate-forme Maker Moto devrait encore être disponible, bien qu’un léger doute se soit installé ces dernières semaines.

Nous avons également vu quelques benchmarks sur la toile concernant ce smartphone (ou ce que nous pensons être), indiquant que le nouveau Moto X (2016) se situe entre le LG G5 et le Galaxy S7 de Samsung en matière de performance. Un processeur Snapdragon 820 de Qualcomm et 4 Go de mémoire vive (RAM) sont censés se retrouver sous le capot.Dès le début, Microsoft a été complètement transparente sur ses intentions pour Windows 10. En effet, le géant de Redmond souhaite que tous les utilisateurs de PC puissent être sur un seul et même OS. En tant que tel, il n’a pas été surprenant de voir Microsoft pousser aux ordinateurs du monde entier un message pour harceler les propriétaires de faire la mise à niveau vers le tout dernier OS dès lors que celui-ci est arrivé dans les mains des consommateurs en juillet 2015.Alors que nous arrivons au premier anniversaire de Windows 10, avec une mise à jour connue comme étant Windows 10 Anniversary Update, il semble que Microsoft va marquer ce moment précis avec quelque chose que beaucoup d’utilisateurs apprécieront. Après le 29 juillet 2016, vous ne serez plus irrité par les notifications émanant de la barre des tâches qui tentent de vous forcer à faire le grand saut vers Windows 10.

Ce choix est un signe que la stratégie de Microsoft pour pousser les utilisateurs vers un seul OS va prendre fin. En effet, au 29 juillet, l’offre d’une mise à niveau gratuite vers Windows 10 à partir d’un périphérique sous Windows 7 ou Windows 8.1 va prendre fin. Si les utilisateurs sont actuellement gênés par la fenêtre, ce serait certainement encore plus fâcheux si la procédure demande de payer…La première étape dans le processus verra l’application « Obtenir Windows 10 » désactivée, n’affichant plus aucune fenêtre supplémentaire. Plus tard, l’application sera complètement retirée des systèmes sur lesquels elle est actuellement installée.Microsoft semble certaine que c’est le moment venu pour mettre à niveau un périphérique vers Windows 10 pour toute personne qui ne l’a pas déjà fait. Mais, la compagnie semble vouloir rester discrète à ce sujet comme le souligne WinBeta. En tant que tel, nous pourrions voir l’offre de mise à jour gratuite étendue plus nous nous rapprochons de l’échéance actuelle du 29 juillet.À l’heure actuelle, les utilisateurs peuvent s’attendre à payer 119 dollars pour une licence Windows 10 s’ils n’ont pas installé gratuitement la mise à niveau avant le 29 juillet. Pour ceux qui sont encore indécis sur l’OS, il pourrait être utile de prendre une décision plus tôt que plus tard.

Batterie pour ordinateur portable ASUS G75V

Mais qu’en est-il d’une version non officielle ? Avant de continuer, je dois être clair avec vous : ceci est un hack. Autrement dit, il n’est pas aussi facile que simplement télécharger l’application PieMessage sur le Google Play Store. En effet, vous aurez besoin d’un peu de savoir-faire pour y parvenir. Rassurez-vous, rien d’insurmontable.Le projet PieMessage a été mis en place par l’utilisateur Eric Chee sur GitHub. Avant tout chose, sachez qu’il vous faudra un Mac et un smartphone Android pour mettre en place cette procédure. Non seulement cela, mais votre Mac devra être allumé et il devra rester en marche (pas en veille) si vous voulez que le système fonctionne — dès que vous l’éteignez, vous ne recevrez plus les iMessage sur votre smartphone. Ceci est tout simplement lié au fait que PieMessage fonctionne en acheminant les iMessage depuis votre Mac vers votre smartphone Android dès qu’ils arrivent.

Pour la technique, le système utilise un AppleScript pour lire les iMessage dès qu’ils sont reçus, après quoi une application Java prend ces derniers pour les transférer. Un serveur Java interagit avec l’application et met les messages sur la toile, là où une application Android reçoit les messages et les affiche sur le smartphone. Une fois que vous répondez, votre message remonte la chaîne dans l’autre sens.Bien sûr, ce n’est pas la première fois que nous voyons quelqu’un essayer de mettre en œuvre les iMessage pour Android. Cependant, les précédentes tentatives ont connu d’importantes failles de sécurité.Chee dit que le système est plus d’une preuve de concept (POC), mais il fonctionne, et il espère le rendre plus fonctionnel et faciliter sa mise en œuvre au fil du temps. Puisque le système est open source, il espère également que d’autres développeurs récupéreront le projet pour le rendre meilleur. Actuellement, la gestion des photos, l’envoi de messages de groupe (vous pouvez les recevoir), ou la capacité de voir quelqu’un qui tape sont des fonctionnalités absentes. Néanmoins, Chee précise que les photos et les messages de groupe devraient arriver prochainement sous la forme d’une mise à jour.

Les temps changent, et les entreprises doivent s’adapter à un monde dans lequel les dispositifs et les données sont devenus des éléments essentiels de leur succès et de leur survie.Aujourd’hui, il est inconcevable qu’une entreprise ne dispose pas d’un soupçon de technologie. L’analyse et les applications de big data sont devenues une source de connaissances, permettant d’adapter les produits et les campagnes de marketing pour le public à qui elles sont adressées. Dans ce nouvel environnement, mettant en exergue l’IT, les décisions technologiques prises dès aujourd’hui vont façonner l’avenir de l’entreprise et sa capacité à réussir. Il est donc très important de choisir les bonnes fondations. C’est pourquoi Hewlett-Packard Enterprise et Intel organisent une nouvelle édition de l’évènement Reimagine. Cet évènement, entièrement gratuit, sera également l’occasion de : Lors de ce Remagine 2016, qui se tiendra à Paris le 31 mai, Hewlett Packard Enterprise France et Intel vont mettre en place les démonstrations suivantes : comment migrer vers une infrastructure hybride, comment protéger votre entreprise numérique, comment renforcer le pouvoir de vos données ou encore augmenter la productivité en entreprise.Parmi les participants, Gérald Karsenti, Directeur Général de Hewlett Packard Enterprise en France, présentera lors de la conférence d’ouverture, sa vision de l’utilisation des technologies numériques pour se réinventer à l’ère de la 4e révolution industrielle. Il sera accompagné de quelques membres de son équipe dirigeante. De plus, le public aura la possibilité de discuter avec divers consultants pour les aider à concevoir la meilleure façon d’aborder la transformation numérique de leur entreprise. La norme USB-C veut s’imposer comme l’avenir du transfert des données, de la vidéo, et même l’alimentation du périphérique. Alors qu’elle est déjà le seul port disponible sur le nouveau MacBook d’Apple, nous pourrions voir d’autres fabricants d’ordinateurs poursuivre cette tendance. Et, prochainement, les ordinateurs portables et les smartphones pourraient même faire disparaître un autre port.

Intel, semble-t-il, veut que le port USB-C remplace le port casque traditionnel. L’entreprise travaille sur une norme qui pourrait remplacer le port audio analogique sur votre ordinateur portable et votre smartphone. Néanmoins, c’est une bataille difficile : le port de 3,5 mm existe depuis les années 1960. Mais, comme Anandtech le rapporte, il est important qu’une norme industrielle soit établie. L’ubiquité apparemment inévitable de l’USB Type-C est une forte possibilité.Évidemment, ce n’est pas la première tentative pour l’audio numérique. Depuis quelques années, les enceintes USB sont disponibles. Au début des années 2000, Motorola a utilisé le même port USB sur certains smartphones pour l’audio, l’alimentation, et les transferts de données. Cependant, les utilisateurs de ce smartphone étaient sévèrement limités dans leur choix du casque. Ils pouvaient seulement utiliser quelque chose de spécifiquement conçu pour le smartphone.Voilà le scénario qu’Intel tente d’éviter. La firme veut que le protocole USB-C devienne la norme pour tous les fabricants de casque et d’enceintes, afin que les consommateurs qui achètent un casque pour leur iPhone puissent l’utiliser avec leur PC — tout comme ils le font maintenant. Voyez-la comme une sorte de HDMI pour l’audio, mais en utilisant un port existant.

Le changement pourrait également apporter des fonctionnalités numériques au casque, qui est en ce moment en grande partie analogique. Par exemple, le casque pourrait inclure des égaliseurs, tel un capteur thermique pour le suivi de votre activité sportive. À bord, des amplificateurs sont également une possibilité. On peut également imaginer divers contrôles concernant l’audio qui transite.Bien sûr, à court terme tout ordinateur qui ne dispose pas d’un port casque va être mis à l’écart. Mais, du fait que la norme USB-C est déjà courante, on pourrait voir les constructeurs d’ordinateurs portables et de smartphones abandonner le port analogique. Espérons qu’Intel arrivera à pousser son standard.Selon une nouvelle rumeur qui a récemment fait surface en ligne sur le site de microblogging chinois Weibo, et repéré par SlashGear, Samsung prévoit de lancer une version « Lite » du Galaxy Note 6 cette année, avec des spécifications assez impressionnantes. Bien évidemment, la version « Lite » sera commercialisée à un prix plus bas que le modèle traditionnel, et va perdre quelques-unes des principales caractéristiques que le Galaxy Note 6 va se vanter.

Quoi qu’il en soit, la rumeur ne révèle pas son nom, mais il ne va probablement pas être commercialisée sous le nom Galaxy Note 6 Lite. La principale différence entre le Galaxy Note 6 et sa variante « Lite » devrait être le processeur incrusté sous le capot. Alors que le Galaxy Note 6 est supposé être alimenté par la puce Snapdragon 823 de Qualcomm, le modèle « moins noble » pourrait être alimenté par le processeur Snapdragon 820, que l’on retrouve dans le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge. Tout comme le processeur, la mémoire vive est susceptible d’être amoindrie. Au lieu de retrouver les 6 Go de mémoire vive (RAM) attendus sur le Galaxy Note 6, la version « Lite » pourrait « seulement » avoir 4 Go de RAM.D’autre part, la taille de l’écran restera semblable à 5,8 pouces, ce qui signifie que la phablette ne sera pas commercialisée sur un autre secteur. Toutefois, la résolution va passer du 2 560 x 1 440 pixels (Quad HD), à du full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels. Ceci est plutôt logique pour maintenir les coûts vers le bas.Alors que l’idée d’un Galaxy Note 6 moins cher peut être alléchante, je tiens à vous rappeler que les informations ci-dessus sont à prendre avec des pincettes. Personne n’est capable d’affirmer que Samsung a un tel dispositif dans ses laboratoires à l’heure actuelle.

Alors que la WWDC va ouvrir ses portes dans quelques semaines, la conférence réservée aux développeurs permettra à Apple de nous montrer les brides de son prochain système d’exploitation mobile, iOS 10, ainsi que son système d’exploitation de bureau, OS X, et de multiples dérivés, que sont watchOS et tvOS. Nous avons déjà entendu plus d’une rumeur à propos de ce qui va venir.Maintenant, une source travaillant pour Apple a laissé échapper quelques informations sur une application HomeKit autonome, qui devrait être introduite dans iOS 10. Apparemment, la prochaine version de l’OS mobile va devenir beaucoup plus puissante sur le contrôle de la maison intelligente, que l’on nomme communément « domotique ».Si HomeKit est disponible depuis septembre 2014 dans l’offre logicielle d’Apple, jusqu’à présent, l’application a été une plate-forme en arrière-plan, que les développeurs et les fabricants de matériel peuvent utiliser s’ils le souhaitent. Aujourd’hui, avec la future mise à jour de l’OS, elle sera beaucoup plus importante pour les utilisateurs.Et, ce lancement a raison d’être, puisque d’autres entreprises progressent sérieusement sur le marché des gadgets connectés et autres services dans la maison connectée. Apple a évidemment envie de garder le rythme, et percer dans un marché qui pourrait lui rapporter gros dans les années à venir. Aux côtés de l’application, il est possible qu’Apple dévoile une autre série de dispositifs compatibles avec HomeKit.

La révélation est venue par le biais d’un commentaire sur Amazon qui aurait été laissé par un membre de l’équipe marketing d’Apple, si l’on en croit MacRumors. « La prochaine version d’iOS de cet automne aura une application “HomeKit” autonome », a-t-il écrit.L’idée est que, plutôt que d’utiliser diverses applications que les fabricants conçoivent pour chaque accessoire, vous pourriez ouvrir une application « centrale » sur votre iPhone pour tout gérer. Si ces applications existent déjà sous la forme de solutions tierces, une solution intégrée à la plate-forme d’Apple serait — espérons-le — l’une des meilleures implémentations que l’on peut avoir. En plus d’utiliser cela pour le confort, l’application pourrait créer l’illusion que quelqu’un vit dans une maison, même quand il n’y a personne. Cela pourrait dissuader les criminels et les voleurs de pénétrer dans votre domicile.Alors que le lancement semble légitime (Apple a déjà une icône pour HomeKit), il y a toujours une chance que la feuille de route pour iOS 10 change avant que l’OS soit complètement libéré au grand public. Rassurez-vous, je vous rapporterais toutes les nouvelles de la WWDC, qui débute le 13 juin.

Le mois dernier, nous avons entendu des rumeurs selon lesquelles Apple apportait son connecteur intelligent (Smart Connector) de sa gamme iPad Pro sur le prochain iPhone. À titre d’information, le port 3 broches permet aux utilisateurs de connecter divers accessoires tels qu’un clavier et peut également être utilisé comme un point de charge alternatif. En effet, le Smart Connector transfère à la fois les données et l’énergie entre l’iPad Pro et le Smart Keyboard, sans nécessiter de batterie ni de recharge.Eh bien, en grattant davantage le sujet, le même blog japonais qui a révélé l’information, vient de faire machine arrière, en mentionnant : Apple a « mis de côté » les idées d’un port Smart Connector sur l’iPhone 7. Autrement dit, nous sommes de retour à la case départ.Comme je l’ai mentionné lorsque la fuite est apparue sur la toile, cela ne saute clairement pas aux yeux pourquoi Apple voudrait incruster un connecteur intelligent sur quelque chose plus petit qu’un iPad. Apparemment, le plus grand des deux iPhone aurait été le seul modèle à disposer de ce port supplémentaire, si cela s’était produit. Bien que le port puisse ne pas avoir beaucoup de sens, il a été suggéré que ce dernier pourrait être utilisé pour des coques avec une batterie intégrée, ou pour des batteries externes.Ce n’est pas le seul bouleversement lié à la rumeur d’un tel connecteur dans l’iPhone 7. Nous avons entendu beaucoup d’informations sur la prise casque de 3,5 mm, et qu’Apple pourrait envisager de s’en débarrasser afin de commercialiser un smartphone encore plus mince. Est-ce que le géant de Cupertino va également revenir sur sa position pour ce dernier reste à voir ? En effet, les autres caractéristiques évoquées par les rumeurs affirment que l’iPhone 7 disposera d’un système à double caméra, et un unique port Lightning pour le chargement, le transfert de données et l’audio.

Quoi qu’il en soit, les développements sur l’iPhone 7 sont probablement toujours en cours, et Apple semble tester différentes alternatives pour trouver le meilleur compromis. Peut-être que tout va changer au cours des quatre prochains mois, mais les plans doivent se finaliser désormais. En effet, la production va débuter si Apple souhaite avoir des iPhone 7 à présenter en septembre.Bien sûr, l’option raisonnable est simplement d’attendre et voir ce qu’Apple va dévoiler lors de sa keynote du mois de septembre, et ignorer toutes les rumeurs et spéculations qui apparaissent en ligne. Mais, où est le plaisir dans tout cela ?Le OnePlus 3 pourrait se charger complètement en seulement 15 minutes, si l’on en croit les dernières rumeurs pointant vers quelques statistiques assez intéressantes de la batterie pour le prochain smartphone phare.Une liste de certification chinoise suggère que la technologie de recharge rapide Super VOOC Flash Charge de OPPO va être utilisée sur le OnePlus 3, plutôt que la technologie de charge rapide de Qualcomm, qui est intégrée dans le cadre du processeur Snapdragon. OnePlus a une relation étroite avec le fabricant chinois OPPO, qui est désormais le quatrième plus grand fabricant de smartphones au monde, puisque OnePlus serait une filiale de OPPO.

Fujitsu Siemens Amilo Xi2428 Battery

Kaby Lake isn’t huge. It’s about twice the size of California’s Lake Tahoe — a popular vacation spot for Silicon Valley residents. But Kaby Lake doesn’t do either of those things. The circuits are the same 14 nanometer size as Intel’s earlier Skylake and Broadwell chips, and it’s not a new architecture either. Intel had been trying to shrink down to 10nm with a processor called Cannonlake, but those chips were delayed.Oh. No, it appears to be an actual lake in Canada. Maybe the CEO enjoys hunting moose in his spare time?Is Kaby Lake any better than my existing computer processor?Intel thinks so! The company says its thin laptop chips are 12 percent faster than Skylake in raw performance, and far more efficient at decoding 4K video.In fact, Intel claims you could get 3 more hours of battery life while streaming YouTube 4K videos (7 vs. 4 hours) compared to last year’s chips.And for gamers, the company even showed an incredibly thin laptop playing fast-paced shooter Overwatch reasonably well.It’s not too surprising that Intel’s Kaby Lake CPU ran 12 percent faster than the comparable Skylake — because the new chip is clocked 12 percent faster anyhow! Which could be a problem, because faster clock speeds tend to generate more heat and consume more battery as well.

Intel shows performance gains of 12 percent. Perhaps it’s because the chip is working 12 percent harder? And while Intel’s battery life numbers for 4K video are hard to ignore, Intel tells me that battery life should be “similar” — not necessarily better than Skylake — across other kinds of workloads.We could easily be in a situation like Intel’s Broadwell vs. Haswell, where the company claimed better performance with the same battery life, but devices actually consumed a bit more battery in real-world use. I’m optimistic, though, and we’ll need to test for sure.I wouldn’t get too excited just yet. We took a closer look at Overwatch on a Dell XPS 13 with the new Intel chip, and it ran pretty smooth…but with a few caveats. Judge for yourself: Also note that Intel may still have some more powerful graphics in the near future: we haven’t yet seen how far the company’s souped-up Intel Iris graphics have come.

Are there any sleek new laptops or tablets coming with Kaby Lake, at least?We also saw a sleek HP Spectre with a new OLED panel, a refreshed Dell XPS 13, and a 6.9mm-thick Asus detachable tablet — the Asus T305 — with a fingerprint reader built right into the power button.Intel says there’ll be over 100 different slim computers with Kaby Lake chips by the end of the year.Well, that’s the other thing…we’ll see the first Kaby Lake computers in September and October, but only the types of chips that go into thin laptops and tablets.Quad-core laptop chips (like you’d find in a MacBook Pro), laptop chips with Iris graphics, business-class laptop chips with vPro and desktop chips won’t appear until early next year.On the plus side, rumor has it you won’t need a new motherboard for Kaby Lake desktop chips. They’ll allegedly use the same LGA1151 socket as their Skylake predecessors.

Depends on Apple (and Intel), but there’s a decent chance they won’t. Apple typically uses the most powerful Intel laptop processors available — the 28-watt ones with better Intel graphics — and again, Intel says they won’t be ready until early next year.That’s not nearly enough time to get them ready for Apple’s September 7 event.However, Bloomberg reports that Apple won’t refresh the Macs until later this year, and it wouldn’t be the first time Intel has given chips to Apple ahead of schedule.And if Apple decides to refresh the MacBook Air — another Bloomberg rumor — those thinner Intel laptop chips are now ready.It definitely couldn’t hurt. It’s usually better to get the latest and greatest if you can afford it — and Kaby Lake definitely sounds better if you watch 4K video. But as I’ve outlined above, most PCs probably won’t get a big boost to performance or battery life with Kaby Lake silicon.

The real reason to wait: you’ll almost certainly find some excellent discounts on Skylake computers once Kaby Lake hits the market.The Intel rival’s new built-from-the-ground-up chips sound promising, but you won’t be able to drop one into a desktop till 2017. AMD’s new laptop chips will take even longer — expect them in the second half of next year.How will I tell Kaby Lake apart from previous processors when I’m computer shopping?In one important way, Intel’s making it easier than ever before: it’ll say “7th gen” right on the familiar Intel sticker you’ll find on the palmrest of a new laptop. It’s a change we’ve been asking for.Ever heard of Core M, Intel’s line of ultra-low-power 4.5-watt processors for incredibly thin, fanless PCs?As of now, the company’s Core m5 and Core m7 processors are part of the Core i5 and Core i7 family, respectively. That means if you purchase a laptop with a “Core i7″ label, it may not offer nearly the same sustained performance as a Core i7 machine from last year.

A new TV app (really, that’s its name) offers unified search across all your Apple devices and your iTunes catalog to, for example, show you the videos you were in the middle off (What’s Next, Watch Now). And, of course, the single sign-on capability we’ve been waiting for.Tim Cook then moved on to the Mac, with a recap of MacOS Sierra and noting that it’s the 25th anniversary of the first Apple notebook and listed all the ways in which Apple redefined the laptop.The new MacBook Pro is “absolutely incredible.” Of course. It has an improved Retina display and the customizable Touch Bar we’ve been hearing about for a while, which replaces the function keys with a context-sensitive touch strip that can also extend an application’s interface controls. It’s really cool — think color picker and waveform display on the keyboard. To me, it seems to make multitouch obsolete. They have an all-aluminum design in silver and Space Gray (though they’re the “new gold standard”). A new Apple T1 chip drives the new Touch ID sensor, which. in addition to everything else, supports user switching. And there’s still a headphone jack.

The 13-inch MacBook and 15-inch models are thinner (does anyone really care?) and weigh 3 and 4 pounds, respectively (OK, that’s good). A new trackpad is larger with an updated Force Touch mechanism; the keyboard is the same as that of the 12-inch MacBook. There are four Thunderbolt 3 ports for USB-C charging — no more older USB versions or MagSafe adapter. They can drive higher-resolution monitors, like the LG Ultrafine 5K display that Apple unveiled, which replaces the company’s own external display. They offer up to 10 hours of battery life.The cheapest version of the 13-inch MacBook Pro ($1,500) does not have the Touch Bar and only two Thunderbolt ports; the better 13-inch model with all the cool new features is $1,800. The 15-inch starts at $2,400 (ouch!). The Tool Bar-equipped models start shipping in about two to three weeks. And the 13-inch MacBook Air still exists.

Apple’s MacBook lineup has finally been updated, which is great news. But what does that mean, and what laptops are available? Here’s what you need to know after Apple’s event.Top-end: Apple’s new MacBook Pro The newest MacBook Pro line comes in three flavors: two 13-inch models, and a 15-inch. They all have thinner bodies, larger touchpads and faster processors, and all ports have shifted to a USB-C type Thunderbolt 3 connection.But the upper-end 13-inch and all 15-inch Pros have a Touch Bar with Touch ID, which steals the show. The mini touch strip contextually changes to icons in different apps. Sliders, hot keys and function buttons emerge on the fly as needed, almost like a bit of an iPad flew onto the keyboard of the MacBook.Another entry-level MacBook Pro aims to be the budget model, minus that crazy magic Touch Bar. Also, it only has two USB-C ports with Thunderbolt support instead of four. But you save a few hundred dollars or pounds. Who’s it for? Maybe someone who was looking for a new 13-inch MacBook Air, because this is the closest you’ll get.

Ive isn’t particularly impressed by touchscreen PCs, which is why we won’t see a touchscreen in the Mac. It’s also why Apple won’t meld Macs and iOS devices into something new, marketing chief Phil Schiller and software engineering lead Craig Federighi say in an exclusive interview before Thursday’s launch of the new MacBook Pros, which start at $1,499.Simply put, the people who helped popularize the touchscreen don’t think it’s how you should interact with a laptop.Instead, they came up with something Apple calls a Touch Bar — a multitouch display built into the top row of the MacBook Pro’s keyboard. It lights up with a menu of buttons, control sliders, dials and tools, which change with the app you’re using. Taking the place of function keys, the Touch Bar brings up autofill choices as you type and lets you scroll through photos or jump to your favorite websites in Safari.”What we wanted to do was bring all this advanced technology of multitouch and Retina displays down to where your hands can take advantage of them on a laptop,” Schiller says. “As far as our eye can see, there will still be a place for this basic laptop architecture.”

Four years ago, Microsoft’s Windows 8 software enabled PC makers to build computers with touchscreens. Since then, Asus, Dell, HP and others have released all-in-one devices, like Apple’s iMac but with a touchscreen. They also offer laptops that convert to tablets when you twist or snap off the keyboard.The MacBook Pro comes in a thinner and lighter package, and packs in faster processors and a Touch Bar strip. With last year’s release of Windows 10, touchscreen hybrids have become mainstream. But that hasn’t stopped PC shipments from declining for eight straight quarters, “the longest duration of decline in the history of the PC industry,” according to research firm Gartner. That’s in part because people are choosing mobile devices, like phones, over computers.”The push for mobility is hurting PC sales,” Gartner analyst Brian Blau says. “We’ve seen that quarter after quarter.”Microsoft claims its $899 Surface Pro tablet with a detachable keyboard and stylus and its $1,499 Surface Book have lured users away from the Mac.

  1. http://www.neighbour123.com/blog/show/batteria-fujitsu-lifebook-b3010d
  2. http://www.useek.com.au/myblog/index.php?blog=http://wwwakkusmarktcom
  3. http://blogsinn.com/?w=akkusmarkt

Akku Acer Aspire 7730G

Innerlich führst du den ganzen Abend Statistiken und Ranglisten: Wie viele von den Coolen sind eigentlich cool geblieben und wie viele sind → Mutanten? Wie hoch ist die Großverdiener- und wie hoch die Arbeitslosen-Quote? Wie viele sind schon verheiratet und/oder haben → Kinder? Die Zwischenergebnisse sind maßgeblich für dein weiteres Verhalten an diesem Abend und können schlimmstenfalls direkt zu Frustsaufen oder einer → Verzweiflungstat führen. Du bist zwar nicht gewachsen, seit du Abi gemacht hast. Trotzdem stellst du beim Besuch der alten Schule – ein Standard-Programmpunkt jedes ordentlichen Klassentreffens – fest, dass hier alles viel enger und kleiner ist, als du es in Erinnerung hattest. Die Aula kam dir früher riesig vor, ist aber kaum größer als ein Tennisplatz, und der größte Chemiesaal ist lächerlich im Vergleich zu dem Uni-Hörsaal, in dem du heute Morgen noch gesessen hast. Eigentlich hast du dich trotz → Distanzierung ja auch ein bisschen gefreut: Endlich kannst du mal wieder mit Menschen reden, die du lange nicht gesehen hast. Aber irgendwann kannst du einfach nicht mehr. Dein Smalltalk-Akku ist leer. Deshalb verbringst du den restlichen Abends mit den drei besten Freunden, die du jeden zweiten Mittwoch im Monat beim Stammtisch siehst. Nach einer Stunde Abitreffen hast du so viele → „Und, was machst du so?“-Gespräche geführt, dass du für jedes Gegenüber die passende Antwort parat hast.

Du weißt genau, in welche Hülle du deine Lebenssituation und deine Jobbeschreibung wickeln musst, damit sie den gewünschten Effekt haben: Was du sagen musst, wenn du keinen Fortgang des Gesprächs willst („Ich mache was mit Textilienhandel“), und was, wenn du das Gegenteil erreichen willst („Ich habe so eine Online-Plattform gegründet; heißt Zalando, kennst du vielleicht“). „Einmal noch“, denkt sich Karl, „ein allerletztes Mal noch“, und setzt sich zu seiner → Jugendliebe – oder besser gesagt: zu dem Mädchen, in das er seine ganze Schullaufbahn verliebt war, das ihn aber von Klasse 5 bis 13 hat abblitzen lassen. Leider hat ihm keiner gesagt, was der →Yo-Yo-Effekt ist. Zweithäufigster Gesprächsbeginn nach → „Und, was machst du so?“ Birgt weniger Konfliktpotenzial, weil in Erinnerungen schwelgen nicht so heikel ist wie Job-Kündigung-Ehe-Scheidung-glücklich-gradenichtsohappy-Gespräche. Mit dem Abitreffen ist es wie mit dem Familienbesuch: Man geht zurück in ein System, in dem man eine feste Rolle hatte – und schwupps, hat man sie wieder. Egal, was man heute beruflich so macht oder wie viel Mühe sich der Therapeut gegeben hat, die Wunden der Schulzeit verheilen zu lassen: der Clown wird wieder zum Clown (obwohl er jetzt Anästhesist wird), Karl wird wieder zum Loser (obwohl er sein Jurastudium mit Auszeichnung abgeschlossen hat) und du wirst auch wieder der oder die von früher sein, weil die anderen dich halt so sehen. Besonders blöd: Der Yoyo-Effekt verstärkt den → Hangover. Ja, ihr seid älter geworden. Ja, irgendwer hatte letztes Jahr eine Knie-OP oder klagt über Schlafstörungen. Und vor allem: Alle betonen, dass sie echt nicht mehr so gut saufen können wir früher. „Weißt du noch, damals, da war man am nächsten Tag suuuperfit, und jetzt spür ich’s drei Tage, wenn ich mal einen über den Durst trinke. Boah – ich werd’ echt alt!“ München (dpa/tmn) – Werden Computer zu warm, schadet das ihrer Lebensdauer. Schon dauerhaft zehn Grad über Betriebstemperatur halbieren nach einer Untersuchung des Tüv Rheinland die Lebenszeit eines Rechners.

Da Schmutz und Staub in den Lüftungswegen von Computer und Notebook für verringerten Luftdurchsatz sorgen, können Nutzer hier schon einiges erreichen. Das berichtet die Zeitschrift “PCgo” (Ausgabe 7/15). Deswegen sollten die Luftwege innerhalb des Rechners regelmäßig gereinigt werden.Dabei helfen spezielle Reinigungssets aus dem Fachhandel und Druckluft in Dosen. Größere Abluftöffnungen an Notebooks können auch mit einem Staubsauger mit Polsterdüse abgesaugt werden. Wer es sich zutraut, kann das Gerät auch vorsichtig öffnen und verstaubte Komponenten von Hand reinigen. Auch die Umgebung des Computers sollte möglichst staubfrei gehalten werden, damit die Menge des ansaugbaren Materials minimiert wird.Gerade wenn im Sommer die Temperaturen steigen, kommen besonders Notebooks leicht ins Schwitzen. Beim Aufstellen sollte man deswegen darauf achten, dass genug Abstand zur Unterlage besteht. Auf Schreibtischen ist das in der Regel kein Problem, da die Computer über kleine Standfüße verfügen, die für den nötigen Abstand sorgen. Anders sieht es auf dem Schoß, einer Decke oder dem Bodenteppich aus. Hier kann die Luftzufuhr leicht blockiert werden. Außerdem gelangt so auch leichter Staub ins Gehäuse.

Hilfe bieten auch Kühlunterlagen aus dem Fachhandel. Auf sie wird das Notebook gestellt und von unten über große Lüfterräder mit Frischluft versorgt. Die meisten dieser Kühlpads (gibt es ab circa 15 Euro) können ihren Strom über den USB-Anschluss des Computers beziehen.Berlin (dpa-infocom) – Laute Partys am See können kommen: Ultimate Ears bringt ein neues wasserdichtes Sound-Ufo auf den Markt. Und die schönsten Urlaubsbilder kann man mit dem LED-Miniprojektor von LG nun direkt vom Handy auf die Wand werfen.Nach der UE Boom und der größeren Mega Boom bringt Ultimate Ears (UE) mit der UE Roll eine weitere Bluetooth Box. Der runde Lautsprecher mit 135 Millimetern Durchmesser streamt kabellos Musik von Smartphones oder Tablets in bis zu 20 Metern Entfernung. Im Inneren stecken ein 5,1 Zentimeter durchmessender Lautsprecher und zwei 1,9-cm-Hochtöner. Der eingebaute Akku hält bis zu neun Stunden und ist in knapp sechs Stunden per Micro-USB aufgeladen. Die Box ist wasserdicht nach IPX7 (30 Minuten in bis zu einem Meter Wassertiefe) und kann mit weiteren Modellen von UE gekoppelt werden. Preis: etwa 130 Euro.

Gerade einmal 270 Gramm wiegt LGs neuer LED-Beamer Minibeam Nano. Per Miracast und Wifi-Direct kann er drahtlos, per HDMI über ein Kabel Bilder vom Smartphone mit bis zu 100 Zoll (2,54 Meter) Bilddiagonale an die Wand werfen. Die native Auflösung beträgt 854 zu 480 Pixel. Über einen eingebauten 1-Watt-Lautsprecher kann auch Ton abgespielt werden, ein Kopfhöreranschluss ist ebenfalls eingebaut. Mit der 3800 Milliamperestunden (mAh) fassenden Batterie sollen laut Hersteller bis zu zwei Stunden Projektion möglich sein. Das Gerät hat eine Seitenlänge von rund zehn Zentimetern und ist etwas mehr als vier Zentimeter dick. Es soll noch im Juni in den Handel kommen, Preise nennt LG bislang aber noch nicht.Die eingebauten Smartphonekameras werden immer besser, aber Profis reichen die kleinen Sensoren häufig nicht aus. DxO will mit seiner DxO One die Fotomöglichkeiten von Apples iOS-Geräten erweitern. Das 108 Gramm schwere Ansteckmodul von der Größe einer Streichholzschachtel für alle iPhones und iPads mit Lightning-Anschluss (ab iPhone 5/iPad 4) hat einen 20,1 Megapixel auflösenden 1-Zoll-Sensor mit einem 32-Millimeter Objektiv (Kleinbildäquivalent). Die Lichtstärke liegt bei f/1.8. Bilder können sowohl auf dem Ansteckmodul gespeichert werden, als auch zum iPhone übertragen werden. Gesteuert wird die um 60 Grad schwenkbare Kamera über eine eigene App. Die DxO One soll ab dem vierten Quartal 2015 für rund 650 Euro verfügbar sein.

Antecs PC-Gehäuse P50 Window trennt Netzteil, Laufwerke und Festplatten durch eine Zweikammerbauweise von anderen Komponenten des Computers. So sollen die bis zu sieben einbaubaren Lüfter besonders warme Bauteile wie Grafikkarten effektiver kühlen können. In das P50 passen sowohl Micro-ATX als auch Mini-ITX-Mainboards. Wer auf ein optisches Laufwerk verzichtet, kann auch eine Wasserkühlung einbauen. Durch die doppelten Seitenwände soll eine besonders gute Geräuschdämmung erreicht werden. Das P50 Window ist für rund 75 Euro im Handel erhältlich, farbige Top-Panels gibt es für rund 10 Euro.Bad Honnef (dpa/tmn) – Schmale Notebooks, kleine Tablets, digitale Speichermedien und kabellose Internetverbindungen haben das Arbeiten auch zu Hause verändert. Ganze Arbeitszimmer, gefüllt mit Regalen und einem großen Schreibtisch, sind oft überflüssig.Die Möbeldesigner konzentrieren sich auf neue Ideen: So werden zunehmend schmale Sekretäre entworfen, berichtet Dirk-Uwe Klaas, Hauptgeschäftsführer des Verbandes der Deutschen Möbelindustrie (VDM).Die kleinen, funktionalen Möbel, deren Tischfläche sich teils ausklappen lässt, finden in jedem Raum Platz, sogar im Flur. Werden die Sekretäre nicht gebraucht, fungieren sie als dekorative Kommode. Aber egal, wie klein oder groß das Home-Office ist, wichtig sind immer eine gute Beleuchtung zum Arbeiten und ein ergonomisch geformtes, rückenfreundliches Sitzmöbel, wie Klaas betont.

Egham (dpa) – Mobile Hybrid-PCs sind nach Einschätzung der Marktforscher von Gartner die großen Wachstumstreiber der Branche. In diesem Jahr dürfte der Absatz um 70 Prozent auf 21,5 Millionen verkaufte Geräte zulegen, prognostizierte Gartner.Am gesamten PC-Markt werden die Hybrid-Geräte, die sich sowohl als Notebook wie auch als Tablets nutzen lassen, damit einen Anteil von 12 Prozent ausmachen. Das Segment lege kontinuierlich zu. Die Marktbeobachter erwarten einen Anstieg von 12,6 Millionen verkauften Geräten im Jahr 2014 auf 58 Millionen bis 2019.Dennoch werden die herkömmlichen Notebooks mit 87 Prozent in diesem Jahr auch weiterhin den größten Anteil am Geschäft mit mobilen PCs ausmachen. Bis 2019 werde er voraussichtlich auf 74 Prozent zurückgehen.Asus, ein Pionier bei ultramobilen 2-in-1-Modellen, war 2014 mit 3,1 Millionen abgesetzten Geräten nach Berechnungen von Gartner die Nummer eins unter den Anbietern. Es folgen Lenovo (1,9 Millionen verkaufte Geräte) und HP mit 800 000 Einheiten auf dem dritten Platz.Microsofts Surface fällt unter das Radar des aktuellen Gartner-Vergleichs: Bei dem Gerät handele es sich eher um ein ultramobiles Tablet als um ein Hybridgerät, da der Softwarekonzern die Tastatur nur optional verkaufe. Im ultramobilen Tablet-Segment sei Microsoft mit einem Marktanteil von 35 Prozent aber die Nummer eins im vorigen Jahr gewesen.

Frankfurt/Main (dpa) – Braun gebrannt und gut erholt genoss Armin Veh 203 Tage nach seiner freiwilligen Demission beim VfB Stuttgart die Rückkehr ins Bundesliga-Rampenlicht. Gut ein Jahr nach seinem Abschied aus Frankfurt meldete sich der 54-Jährige an seiner alten Wirkungsstätte zurück.Und gab den Fans begleitet vom Blitzlichtgewitter der zahlreichen Fotografen gleich ein Versprechen. “Mir geht es gut. Ich habe meinen Akku in den sechs Monaten Pause aufgeladen und nicht vor, die Eintracht so schnell wieder zu verlassen”, sagte Veh.Für sein zweites Engagement am Main fühlt er sich frisch genug, “um Dinge anzuschieben und den Verein voranzubringen”. Das war ihm bereits in seiner ersten Amtszeit von 2011 bis 2014 gelungen, als er die Hessen erst in die Bundesliga zurück und dann sogar in die Europa League führte. “Ich möchte ein bisschen davon träumen können, etwas zu erreichen, was keiner erwartet”, erklärte Veh.Dafür sieht er, anders als im Mai des Vorjahres, als er den Club wegen mangelnder Perspektive in Richtung Stuttgart verließ, gute Chancen. “Wir haben fünf Millionen Euro mehr im Etat. Das spielt schon eine Rolle, um die Mannschaft zu verbessern.”Natürlich hat Veh schon einige Namen im Kopf, die Details will er in den kommenden Tagen mit Sportdirektor Bruno Hübner klären. Im Gespräch sollen unter anderen Sebastian Jung (VfL Wolfsburg) und Pirmin Schwegler (1899 Hoffenheim) sein, die in Vehs erster Amtszeit zu den Leistungsträgern der Eintracht zählten. “Wir wollen auf drei, vier Positionen etwas tun. Dafür muss aber Bewegung in den Kader kommen, denn das Budget ist ausgereizt”, meinte Hübner.

Akku Acer Aspire 5738G

Si cette information est authentique, cela signifie que le Moto X (2016) pour reprendre quelques gênes du LG G5, et plus particulièrement de sa partie « modulaire ». Mais, le smartphone est censé avoir six connecteurs (pas deux) alignés, nommés « Amps », souligne VentureBeat. Ces modules pourraient inclure un haut-parleur stéréo, une batterie, et un grip caméra avec un zoom optique. On pourrait également retrouver un pico projecteur pour le partage de médias.Le LG G5 est peut-être la première à la tentative à apporter des accessoires modulaires dans les mains des consommateurs, mais le futur Moto X Amps peut d’ores et déjà avoir une longueur d’avance sur son concurrent coréen.Un des plus grands inconvénients des accessoires du LG G5 est que les utilisateurs doivent redémarrer l’appareil lors du remplacement de ces derniers. Si l’on en croit les clichés mis en ligne, il semble que la fixation magnétique des « Amps » ne nécessitera pas que les prochains smartphones Moto X soient éteints.LG a également connu des problèmes de contrôle de qualité, avec des utilisateurs se plaignant d’un écart visible entre le bord et le châssis du G5.Une personne informée sur les plans de Lenovo pour libérer des coques modulaires pour les prochains Moto X a confirmé la rumeur à VentureBeat. Il semble que Lenovo va sortir deux smartphones connus comme le Moto X Vector Thin et Vertex.

Les deux smartphones sont attendus pour avoir un écran AMOLED de 5,5 pouces, mais le modèle Vertex, plus abordable, mettra en exergue une résolution 1080p, tandis que le Vector Thin aura un écran avec une résolution de 1440p.Le modèle phare, le Vector Thin, va disposer du processeur Snapdragon 820, avoir soit 3 ou 4 Go de mémoire vive (RAM), et une batterie d’une capacité de 2 600 mAh. Le smartphone disposera de 32 Go de stockage interne, mais il est difficile de savoir si le smartphone permettra de disposer d’un stockage extensible. Alors que ce sont des spécifications phares, je suis préoccupé par la batterie relativement petite du Vector Thin étant donné son écran 2K. Mais, c’est le compromis que vous obtenez pour avoir un mince châssis de 5,2 mm.Le modèle de milieu de gamme sacrifie quant à lui la puissance et la résolution pour une plus grande batterie (3 500 mAh), qui peut fournir une autonomie de deux jours. Il peut aussi être légèrement plus épais, avec une épaisseur de 7 mm. Les utilisateurs auraient le choix entre deux configurations pour le Vertex : un modèle de 16 Go avec 2 Go de RAM, et un modèle de 32 Go avec 3 Go de RAM.Votre décision entre les deux pourrait être liée par la caméra. La caméra sur le Vertex devrait être de 13 mégapixels. Rien de spécial donc. Le Vector Thin, quant à lui, devrait embarquer un appareil photo de 16 mégapixels avec un stabilisateur d’image optique, et une détection de phase autofocus.

Il n’y a aucune date ou prix dans l’information relayée, mais nous nous attendons à davantage d’informations sur ces Moto X (2016) dans les semaines qui viennent.Et voilà, l’application Opera VPN est gratuitement poussée sur iOS. L’application, lancée hier, bloque les publicités dans Safari, Chrome, et d’autres applications, empêche les trackers de vous suivre sur le Web, et vous permet d’accéder aux sites bloqués.Vous pouvez changer votre emplacement virtuel en vous connectant à l’une des cinq régions, et en utilisant une adresse IP à partir de cette zone. En ce moment, vous pouvez choisir votre IP parmi les pays suivants : États-Unis, Canada, Allemagne, Singapour et Pays-Bas. Néanmoins, Opera rapporte que davantage de régions seront ajoutées « prochainement ».L’application vient quelques semaines après que Opera a ajouté gratuitement et de façon illimitée un réseau privé virtuel (VPN) à son navigateur. Les deux produits ont été conçus par SurfEasy, une entreprise canadienne qui a développé un logiciel VPN pour les terminaux mobiles et les ordinateurs, que Opera a acquis l’année dernière.

Opera VPN pour iOS va créer un tunnel sécurisé entre vous et les serveurs de SurfEasy, ce qui complexifier le pistage par des sites tiers. La fonctionnalité de blocage des publicités, quant à elle, promet de vous faire gagner du temps, éviter une certaine frustration et améliorer l’autonomie de votre dispositif.Cependant, et comme le souligne le CEO de SurfEasy, Chris Houston, la société va probablement introduire de la publicité dans l’application à l’avenir. « Ceci est la même chose que jouer à un jeu gratuit qui a de la publicité — nous sommes payés par des annonceurs qui se basent sur l’engagement de nos utilisateurs avec leurs publicités », a écrit Houston sur le blog de la firme ce lundi.Les utilisateurs doivent également être conscients que l’application recueille des données anonymes sur la façon dont vous utilisez votre appareil mobile, et Opera rend cette information accessible à des tiers. « Il est important de comprendre que ce ne sont pas des données sur ce que vous faites avec votre smartphone, mais ce sont des données sur la façon dont un grand groupe de gens utilisent leurs téléphones », a écrit Houston. « C’est très semblable à prendre part à une enquête — il y a très peu de valeur dans vos réponses personnelles », poursuit-il.

En attendant, si vous êtes un utilisateur sous Android et que vous avez besoin d’un VPN gratuit, ne soyez pas triste. Houston affirme que ledit support pour le système d’exploitation mobile de Google arrive bientôt.Les créateurs de Siri nous ont donné un aperçu de leur nouvel assistant, doté d’une intelligence artificielle, Viv. Et, il est prêt à être stimulé par les développeurs tiers.Grâce à un grand nombre de produits et services de tiers intégré en lui, Viv ressemble davantage à Hound de SoundHound ou encore Alexa d’Amazon, que Siri ou Google Now. L’assistant peut vous donner l’heure, appeler un Uber, envoyer de l’argent à un ami, le tout avec la voix.Dag Kittlaus, l’un des fondateurs de Viv Labs, a mentionné que les gens veulent « un assistant » pour les aider, qui est personnalisé, disponible sur tous les appareils, et alimenté par chaque service. Comme c’est un assistant basé sur l’intelligence artificielle, au fil du temps Viv va apprendre de vos préférences — par exemple quel genre de restaurants vous aimez en fonction de vos préférences alimentaires.En dévoilant l’application lors de la TechCrunch Disrupt à New York, Kittlaus a demandé à Viv : « va-t-il pleuvoir à Seattle durant les trois jours ? ». L’assistant connecté à Weather Underground a pu fournir des résultats pertinents. « Fera-t-il plus chaud que 70 degrés près du Golden Gate Bridge, après 17 heures, après-demain ? », a demandé Kittlaus à Viv. « Non, il ne sera pas si chaud mercredi après 17 heures », Viv a répondu. Kittlaus a déclaré que les capacités vocales de Viv étaient encore en développement, et qu’il n’est pas en mesure de démontrer lors de la conférence.

Kittlaus a ensuite acheté des fleurs pour sa mère, envoyer de l’argent au cofondateur de Viv Labs, Adam Cheyer, et réservé une chambre d’hôtel, le tout en l’espace de deux minutes et uniquement avec Viv. Cela a parfaitement fonctionné en partie parce que la société a conclu un partenariat avec plus de 50 entreprises, dont GrubHub et Uber, intégrant leurs produits et services dans l’assistant. La reconnaissance vocale est gérée par le logiciel de Nuance.Viv, qui signifie « vie » va être lancé vers la fin de l’année. L’entreprise travaillera avec des partenaires choisis avant la fin de l’année, puis la plate-forme va s’ouvrir à tout développeur qui souhaite intégrer leur service dans Viv.Kittlaus et Cheyer ont vendu Siri à Apple, puis ont continué à travailler pour la firme de Cupertino pendant une courte période, avant de se retirer. Apple a alors travaillé sur Siri, l’enclavant dans un écosystème clôt, ce qui n’était pas l’idée originale que Kittlaus et Cheyer avaient des assistants vocaux.Si aujourd’hui pour réserver un hôtel sur un dispositif mobile vous avez généralement besoin de télécharger une application dédiée, apprendre comment elle fonctionne, entrer vos préférences, trouver ce que vous voulez et ensuite faire une réservation, Viv veut simplifier ce processus à travers la conversation vocale et une plate-forme.Tapez une requête de recherche dans Google, et que voyez-vous ? Des tonnes de résultats tout en bleu ? Eh bien, pour certains utilisateurs, c’est ce qui a changé au cours des derniers jours. En effet, il semble que Google affiche ses résultats de recherche en noir au lieu du bleu vif dans un test A/B.

Les résultats offrent un look semblable à ceux d’un journal, qui bouleversent certains utilisateurs qui voient ce changement de couleur.L’utilisateur qui a publié la capture d’écran ci-dessous sur Google Search Help Forum, montre la modification de la coloration des résultats de recherche, et affirme : « mes yeux n’apprécient pas cela, et j’envisage d’utiliser Firefox et Bing, s’il n’y a pas de réponse à cette problématique ». D’autres disent que les liens noirs « terribles » et « horribles », et un utilisateur de Twitter a sermonné le géant de la recherche : « Bad Google ».Ce n’est pas la première fois que Google teste un changement dans ses emblématiques couleurs. Le géant de la recherche a testé 41 nuances de deux bleus différents pour arriver à celui que nous voyons aujourd’hui. Il a choisi cette version, car elle a conduit à plus de clics, ce qui, dans les terres de Google, signifie plus de revenus publicitaires.D’après les commentaires, je doute que Google opte pour des résultats de recherche en noir, surtout si cela conduit à une baisse du nombre de clics. Mais on ne sait jamais. Parfois, Google peut être un peu fou.

Il n’y a pas une façon générale de désactiver les tests A/B effectués par Google, mais les utilisateurs sur Google Search Help Forum ont signalé que la connexion à leur compte Google permet de revenir sur des liens bleus.Un utilisateur Reddit a également signalé que la désactivation de la fonctionnalité « Vos recherches et activités de navigation » dans les paramètres de Chrome permet de remettre les liens en bleu. Pour désactiver la fonctionnalité, allez sur la page d’accueil de Google, et cliquez sur votre photo de profil dans le coin en haut à droite, et sélectionnez « Mon compte ».Dans la zone « Informations personnelles et confidentialité », sélectionnez « commandes relatives à l’activité ». Ici, vous pouvez basculer l’interrupteur qui permet ou non d’activer le suivi de « votre activité de recherche et de navigation ».Enfin, des extensions Chrome telles que Stylish peuvent également être utilisées pour relooker une page Web, y compris la page phare de Google.Alors que vous pouvez profiter des applications de Microsoft et Google sur iOS, le contraire n’est généralement pas vrai, Apple gardant la majorité de ses applications et services enfermés dans son propre écosystème. Et, il serait très étonnant que le géant de Cupertino pousse une application officielle de iMessage sur Android.

Dell 312-1242 Battery

Of course, a thin laptop’s Core i7 chip already wasn’t as powerful as a thick laptop’s Core i7 chip, and neither were as powerful as a Core i7 desktop chip, so perhaps we’re just continuing that trend. These days, it’s really the size of your PC that indicates its potential performance.Besides, you can still tell the M chips apart if you look at the full model number. If you see a Y (e.g. Core i7-7Y75), it’s one of the lower-performance processors.The new MacBook Pro is here, available for preorder today, and in many ways it’s a very different machine. It might look similar, but it’s thinner and lighter, with far more power under the hood, a radically redesigned keyboard and a tiny, potentially amazing touchscreen.Heck, the 13-inch MacBook Pro is smaller than a 13-inch MacBook Air now.But what do you truly get if you upgrade, and what do you give up? Here’s a handy guide to everything that changes if you trade in your old Mac for a shiny new Pro. (Click here if you’d prefer a giant spec sheet.)Just scroll down until you see your current Mac. Here’s how to find out which Mac you own.

Even if you just bought a MacBook Pro last year, the new versions are a pretty big bump — because Apple hadn’t meaningfully refreshed the lineup in quite some time.Truth be told, there aren’t as many direct competitors as you’d think. The recently upgraded Microsoft Surface Book, the 14-inch Razer Blade and the Dell XPS 15 are the main machines you’d probably buy instead — if you’re looking for a lot of processing power in a fairly thin frame.Because the new Macs haven’t moved past Intel’s sixth-gen Core processors, they may not actually have much of a speed boost over the Windows competition — though brand-new AMD graphics may definitely help. Apple claims new MacBook Pros each have twice the graphical power of the ones it released in 2015.Still, that’s only on the 15-inch model: most of these Windows machines will likely trounce the 13-inch MacBook Pro’s integrated graphics in games and other graphically intensive tasks.

And as you can see from the chart, the weight and size advantages also aren’t as big as you’d think. Windows machines have made some major strides in the last few years while Apple was working on its big new update.On paper, battery life is definitely still the best reason to buy a Mac, unless you count the Surface Book — but the Surface Book will likely have a dual-core processor. It’s impressive that Apple is quoting 10 hours for the 15-inch quad-core. If you want a touchscreen or stylus, Windows is the way to go.And there’s always way more to any computer than you’ll see in a spec sheet, even when it comes to specs: we’re very curious how Apple’s speedy new solid-state storage and improved display stack up, too.Plus, the new USB-C ports might make Apple’s computer easier to charge — both Microsoft and Razer’s machines use proprietary chargers instead of the new USB charging standard.

For a lot of people, today has been a long time coming: Apple announced completely redesigned MacBook Pros. The new models are thinner and lighter, but also come with a Force Touch trackpad a brand new shortcut interface called the Touch Bar. There’s even a fingerprint sensor for using Touch ID.If you’re considering a new Mac, you have a lot of options in regard to price and specs.On paper, you are going to need at least $1,299 to get into a new Mac. The 12-inch MacBook and last year’s 13-inch MacBook Pro with Retina screen can both be had for that price. But the newer Macs announced today start at $1,499. If you want that nifty Touch Bar (which you do) then, the price steps up to $1,799. And if you want a bigger screen, a 15-incher will run you at least $2,399.Really there’s three choices, and all have a Retina display. There’s the super svelte 12-inch MacBook, the new 13.3-inch MacBook Pro and for those who love big screens (or who have older eyes) there’s the 15-inch MacBook Pro. It should be noted that all these Macs are simple to connect to a monitor or television (though you will most likely need an adapter of some kind).

One of the biggest updates are the processors. Apple jumped from using Intel Haswell processors to Skylake. The benefits are more efficient power management and even faster performance — which is great for multitaskers, video gamers and creative professionals. Of course, until we get our hands on the new Macs we won’t know for sure just how much faster they are.You can now get a pro laptop from Apple that’s not just Silver — there’s also Space Gray. Apple also made the MacBook Pros even thinner and lighter. The 15-inch model has 20 percent less volume. This is great news for mobile professionals. It’ll make travel even easier. The new 13-inch MacBook Pro comes in two body options: one with the Touch Bar and one without.There were a lot of rumors that Apple would remove the function keys and replace it with a touch strip. Well, they did. The Touch Bar is a thin Retina display that is multitouch friendly. Depending on the app you’re using, different buttons and controls appear on the Touch Bar. One of the cooler uses Apple demoed was using the Touch Bar to edit an image in Photoshop.

As exciting as the Touch Bar is, it only comes on the 15-inch MacBook Pro and the higher end 13-inch MacBook Pro. The 12-inch MacBook doesn’t have one. But if you want that new body design without the Touch Bar, there is a lower end 13-inch option.During the Apple announcement, Phil Schiller made a point of showing how the new MacBook Pros compared size-wise against the much beloved MacBook Air. Let’s just say, the MacBook Air looked a bit chunky next to the new models. But Apple has decided to keep the MacBook Air around — well, just the 13-inch model. The price is now $999.Apple’s newly refreshed laptop line may be a hit in stores, but many are still concerned that the MacBook Pros aren’t quite “pro” enough.The electronics giant may assuage some of those concerns later this year, predicts KGI Securities analyst and Apple Nostradamus Ming-Chi Kuo.Kuo, who last year correctly anticipated that Apple would overhaul the MacBook Pro line to include a touchscreen in place of function keys, said the company will release a 15-inch MacBook equipped with 32GB of RAM in the fourth quarter, MacRumors reported Monday.

This appears to be separate to a refreshment for 13- and 15-inch MacBook Pros, which he said will start offering Intel’s new Kaby Lake processors in the third quarter. In the second quarter, Kuo predicts, Apple will update its 12-inch MacBook line with the new processors, as well as a 16GB RAM option. (They currently offer 8GB.)The new processors could potentially address one criticism some had of the new MacBook Pros: their not-much-improved battery life. The 32GB RAM MacBook, which Kuo said will be the “most significantly redesigned product this year,” is likely geared toward art professionals, who need RAM for video, audio and photo editing.While Apple relies heavily on its iPhones for its revenue, Apple’s computers are the heart and origin of the company. Apple’s reputation is especially renowned among creative professionals, who are willing to pay the steep price for Macs and MacBooks but also expect Apple to keep up with the competition on the basics like battery life.Kuo has an impressive record when it comes to Apple predictions. Other than his 2016 MacBook Pro redesign, his correct predictions have included the Apple Watch 2 and its onboard GPS, as well as the 2016 release of a 4-inch iPhone, which became the SE.

Well, in addition to being slimmer, lighter, faster and yadda yadda yadda — the typical updates everyone expects — the new MacBook Pros feature a fancy Retina touchscreen on the top of the keyboard that replaces the function keys.The Touch Bar has an integrated Touch ID sensor and Apple exhaustively demoed how advantageous it can be for photo and video editing, as well as for DJs. The downside to the new MacBook Pros is that they also come at a high price.Below is a breakdown of the differences between the old MacBook Pro models and the new ones, broken down by size. If you’re interested in a new model, but not completely sold on the idea, the cheaper pricing of an older model might sway you.Apple on Thursday revealed its newest MacBook Pro laptop, which includes a new interactive, customizable touch strip above the keyboard called Touch Bar.”The Mac is more than a product to us,” CEO Tim Cook told the crowd at the Town Hall auditorium at the company’s Cupertino, California, headquarters. “It’s a testament to everything we do and everything we create at Apple.”

Instead of including a full-blown touchscreen like most new Windows computers, Apple offered up the Touch Bar. The bar lights up with a menu of buttons, control sliders, dials and tools, which change with the app you’re using. Taking the place of function keys, the Touch Bar brings up autofill choices as you type, lets you edit videos in Final Cut Pro or straighten photos in the Photos app. Users can also customize the Touch Bar by dragging and dropping new tools into it.The new MacBook Pro is also the first Mac to include Touch ID. That feature was added right into the Touch Bar where the power button has been located. It allows users to log into their devices with their thumbprints (you can also have multiple accounts for shared family computers) and securely pay for items online with Apple Pay.Apple is hoping these new MacBook Pros will reinvigorate its computer sales amid a bruising downturn in the PC market. The company is also facing new competition from Microsoft, which on Wednesday revealed the new Surface Studio all-in-one desktop computer and has bulked up its line of Surface devices.

“Apple’s laptops no longer enjoy the kind of big hardware advantage they’ve had in the past,” said analyst Jan Dawson of Jackdaw Research on Thursday. He said the big difference he sees now is the “philosophical approach” between Apple and Microsoft of offering a touchscreen PC or not.There are two sizes of the new MacBook Pro. The 13-inch model of the MacBook Pro is 14.9mm thick, weighs 3 pounds and starts at $1,799. The 15-inch model is 15.5mm thick, weighs 4 pounds and starts at $2,399. That’s compared to 18mm for the previous 13- and 15-inch Pros, which were both about a half pound heavier than their replacements.There is also another 13-inch MacBook Pro without Touch Bar and Touch ID, priced at $1,499. While Apple will continue to produce the 13-inch MacBook Air, it positioned this lower-tier MacBook Pro as a potential replacement.Additionally, the new MacBook Pros include larger trackpads, refined keyboard designs, brighter displays that consume less energy, and redesigned speakers. Overall, the new MacBooks have about 10 hours of battery life, equal to the older 13-inch MacBook Pros and an hour longer than the older 15-inch machines.

Ahead of Thursday’s event, rumors circulated about a new MacBook Pro with an OLED touch bar above the keyboard.Apple’s line of MacBook laptops and iMac desktops has faced double-digit declines in sales for most of the past year. Mac’s weakness comes at a bad time for the company, since the iPhone — Apple’s biggest moneymaker — has also seen three straight quarters of weaker sales and its iPad tablet business is struggling to keep up growth.Apple’s last big change to the MacBook line came in March 2015, when the tech giant revealed the new MacBook, a super-slim laptop with a force-sensitive track pad and just two ports, a USB-C port and headphone jack. During that March product event, Apple also updated the MacBook Pro and MacBook Air with faster processors.While these devices failed to re-energize sales, the Mac line remains a very important one for Apple, not just because it was founded as a personal-computer company. Macs continue to generate billions of dollars in sales for Apple, helping the company diversify its revenue and avoid relying too heavily on the iPhone.

It seems like only yesterday that Apple hosted its iPhone 7 circus, and now we’re back for the company’s MacBook 2016 launch, a much smaller event at the company’s headquarters.The event started with a video highlighting the accessibility features of Apple’s products, and announced a new site to highlight all the accessibile aspects of them — an interesting low-key departure for the company. That was followed by the usual yada-yada recap of recent announcements and products: the iPhone 7 is terrific, its camera is incredible, iOS 10 is awesome and so on. There was a lot of “awesome.”Then we started with the real interesting news, starting with Apple TV software: Apple considers apps the future of TV, and talked about its Unified TV Experience. More importantly, Minecraft is coming by the end of the year! Next stop: interactive and social. So you’ll be able to view videos and posts from social media sites, like Twitter, related to the video you’re watching.

  1. http://yourpot.com/users/delicado/blog.aspx
  2. http://delicado.gratisblog.biz/
  3. http://blogs.montevideo.com.uy/akkusmarkt

Akku Dell G038N

Ein kleiner Umschalthebel am Objektiv macht aus dem Gerät bei Bedarf eine 7- Megapixel-Kamera mit 32 bis 128 mm- Zoom für das klassische 3:2-Fotoformat oder eine 6-Megapixel-Kamera mit 34 bis 136 mm im digital-typischen 4:3-Format. 8- Megapixel-Bilder im 16:9-Format können von der LX1 auch nachträglich in die kleineren Formate umgerechnet werden. Das Display der Kamera bietet eine Diagonale von 2,5 Zoll und zeigt 207.000 Pixel. Die Kamera bietet neben Automatik- und Programmbelichtungsfunktionen auch manuelle manuelle Einstellmöglichkeiten an. Die LX1 verfügt jetzt insgesamt über 15 Motivprogramme inklusive Makro-Modus für Nahaufnahmen ab 5 cm.Zur Bedienung wurden anstelle der üblichen Knopf-Serien ein winziger Joystick und ein in alle Richtungen frei beweglicher Display-Cursors verwendet. Damit sollen schnelle Wechsel zwischen den verschiedenen Fokussierarten AF, Macro-AF und MF ebenso möglich wie die manuelle Entfernungseinstellung selbst. Neuartig ist eine analoge Balkenanzeige am Bildrand, die bei manueller Fokussierung in Echtzeit über die aktuelle Schärfentiefe je nach gewählter Brennweiteneinstellung und Entfernung informiert. Mit dem Joystick können auch schnelle Wechsel zwischen oft genutzten Einstellungen wie ISO-Empfindlichkeit, Bildgröße und -qualität einstellen.

Die LX1 erlaubt beim Autofokus die Wahl von 9-Punkt-, 3-Punkt-Highspeed-, 1 Punkt (Großfeld)- und Spot-Autofokus. Der 1- Punkt-AF arbeitet wahlweise im Normal- oder Highspeed-Modus. Das Einfrieren des LCD-Monitorbildes beim Fokussieren mit Highspeed-AF soll weitestgehend reduziert worden sein. Mit dem 1-Punkt (Großfeld)-AF im Normal-Modus soll es hingegen auch während der Fokussierung nicht mehr zu einem Einfrieren des Monitorbildes kommen.Die Kamera arbeitet mit einer Auslöseverzögerung von 0,01 Sekunden und belichtet Bildserien mit 3 Bildern pro Sekunde bei höchster Auflösung. Die unbegrenzte Serienbelichtungsfunktion ermöglicht ununterbrochenes Fotografieren, bis die verwendete Speicherkarte voll ist. Die ISO-Empfindlichkeit rangiert zwischen ISO 80, 100, 200 und 400 und die Belichtungszeiten zwischen 1/2000 und 60 Sekunden. Der Weißabgleich erfolgt automatisch oder manuell, wobei es einige Fest-Einstellungen gibt und auch die Möglichkeit der Selbstmessung. Dazu kommt eine manuelle Fein-Einstellung von plus-minus 1500 Kelvin in 150 K-Stufen.

Das 11,3 x 5,9 x 2,3 cm messende und 178 Gramm wiegende Gerät erhielt einen austauschbaren Akku, der nach Herstellerangaben eine Sprechzeit von 6 Stunden bietet und im Bereitschaftsmodus 12 Tage durchhalten soll. Zu den weiteren Funktionen gehören polyphone Klingeltöne, ein Vibrationsalarm, der sich bequem über einen Schalter an der Geräteoberseite aktivieren lässt, eine integrierte Freisprecheinrichtung und eine Anschlussbuchse für Headsets oder Kopfhörer, die aber mit einem 2,5-mm-Anschluss versehen sein müssen oder einen Adapter erfordern. Zum Software-Lieferumfang gehört ein Web-Browser, ein E-Mail-Client und Office-Software zur Bearbeitung von Word-, Excel- und PowerPoint-Dateien sowie ein MP3-Player.Mehr als drei Monate nach der zweiten Ankündigung von HP zu einem neuen iPAQ-Smartphone hat der Hersteller nun endlich Preise für die Geräte genannt. Wie bereits bekannt, wird HP das iPAQ-Smartphone wahlweise mit und ohne Digitalkamera anbieten, was sich dann auch im Preis niederschlägt. iPAQ hw6500 Wie HP mitteilt, soll der iPAQ hw6500 Mobile Messenger ab Anfang August 2005 im Handel zu haben sein. Der iPAQ hw6510 ohne Digitalkamera wird dann 699,- Euro kosten, während der iPAQ hw6515 mit integrierter 1,3-Megapixel-Digitalkamera für 729,- Euro den Besitzer wechselt. Alle Preisangaben verstehen sich ohne Abschluss eines Mobilfunkvertrags. Das Modell ohne Kamera richtet sich vor allem an Nutzer, die das Gerät im Firmenumfeld einsetzen wollen, wo Handy-Kameras ungern gesehen werden. Ob die HP-Geräte auch bei einem der vier deutschen Mobilfunkbetreiber zu haben sein werden, ist derzeit ungewiss.

iPAQ hw6500 In Bezug auf die übrigen technischen Daten gleichen sich die beiden Modelle. Sie verfügen jeweils über Quad-Band-Technik für die GSM-Netze 850, 900, 1.800 sowie 1.900 MHz und GPRS- sowie EDGE-Unterstützung. Zudem ist Bluetooth integriert und eine Infrarotschnittstelle eingebaut, auf WLAN muss man allerdings verzichten. Für die mobile Navigation besitzen beide Geräte einen GPS-Empfänger und für eine leichte Texteingabe steht eine Mini-Tastatur bereit.iPAQ hw6500 Als Herzstück dient in beiden Smartphones ein XScale-Prozessor von Intel mit einer Taktrate von 312 MHz. Der interne Speicher beläuft sich auf 64 MByte und kann über SD-Card und per Mini-SD-Card erweitert werden. Das verwendete TFT-Display liefert eine Auflösung von 240 x 240 Pixeln und stellt bis zu 65.536 Farben dar. Das 71 x 21 x 118 mm große Gerät bringt ein Gewicht von 165 Gramm auf die Waage. Der herausnehmbare Akku soll einen Einsatz von mehreren Tagen erlauben; weitere Angaben machte der Hersteller dazu nicht.

iPAQ hw6500 Als Betriebssystem kommt die WindowsCE-Version “Windows Mobile 2003 Second Edition” in der “Phone Edition” zum Einsatz, die in einem 64-MByte-Flash-ROM sitzt. So gehören die üblichen WindowsCE-Applikationen zum Lieferumfang, wie etwa PIM-Applikationen zur Adress-, Termin-, Aufgaben- und Notizverwaltung. Außerdem werden die Pocket-Versionen von Word, Excel, Windows Media Player und Internet Explorer sowie ein E-Mail-Client mitgeliefert. Zudem liegt die Navigationssoftware TomTom Navigator zum Einsatz des integrierten GPS-Empfängers bei.Die flache Digitalkamera DiMAGE X1 von Konica Minolta wurde mit einem Bildstabilisatorsystem ausgestattet und verfügt über einen 1/1,8 Zoll großen 8-Megapixel-Sensor, der Aufnahmen mit einer Bildgröße von 3.264 x 2.448 Pixel liefert. DiMAGE X1 Im Unterschied zu dem Anti-Shake-System mit CCD-Shift-Technologie der A- und Z-Serie wird bei der DiMAGE X1 nicht ausschließlich der CCD-Sensor, sondern die gesamte Objektiveinheit zusammen mit dem CCD bewegt. Das 3fach-Zoom arbeitet in einem Brennweitenbereich von 37 bis 111 mm (entspr. KB-Format) bei Anfangsblendenöffnungen von f3,5 bis 3,8. Das versenkte Objektiv bleibt auch beim Zoomen immer im Gehäuse. Die Makrofunktion ermöglicht Aufnahmen im Weitwinkelbereich bei einem Abstand von 5 cm.

DiMAGE X1 Scharfgestellt wird per Autofocus, der seine Informationen aus fünf Messfeldern erhält. Die Einschaltzeit der Kamera liegt bei unter einer Sekunde, die Verschlusszeiten rangieren zwischen 1 und 1/1250 Sekunde. Ein kleiner Blitz mit Leitzahl 6,5 ist ebenfalls eingebaut. Der Weißlichtabgleich erfolgt auf Wunsch automatisch oder anhand einiger Voreinstellungen – eine vollständig manuelle Festlegung ist leider nicht möglich.DiMAGE X1 Rückwandig ist ein 2,5 Zoll messender LCD-Monitor verbaut, wobei leider kein Platz mehr für einen optischen Sucher bleibt. Die Auflösung des Displays, das deutlich heller als seine Vorgänger sein soll, liegt bei 118.000 Pixeln. Das Motivprogramm umfasst sieben voreingestellte Modi – dabei kann zwischen Porträt, Landschaft, Sonnenuntergang, Supermakro, Nachtaufnahme, Nachtporträt und Text gewählt werden.DiMAGE X1 Die Serienbildfunktion mit ihrer Bildrate von 10 Bildern pro Sekunde und einer Auflösung von 640 x 480 Pixel ist für schnellste Bewegungsabläufe gedacht, wie z.B. einen Aufschlag beim Tennis oder Abschlag beim Golf. Mit der progressiven Bildaufnahmefunktion wird der Zwischenspeicher der Kamera mit Aufnahmen gefüllt, solange der Auslöser gedrückt wird. Die letzten 1,5 Sekunden des Geschehens werden auf die Speicherkarte geschrieben (bis zu 15 Bilder in der Hochgeschwindigkeits-Serienbildfunktion). In voller Auflösung kann man ca. 0,5 Bilder pro Sekunde und bis zu drei Bilder schießen.

Auch Videos in VGA-Auflösung (640 x 480 Pixel) samt Ton mit einer Bildrate von 20 Bildern pro Sekunde können gefilmt werden. Die Kamera erlaubt auch in diesem Modus die Nutzung der Anti-Shake-Funktion und die Ausgabe per TV-Ausgang.Die Kamera misst 95 x 68 x 19,5 mm bei einem Gewicht von 135 Gramm (ohne Akku und Speicherkarte). Gespeichert wird auf SD-Karten. Der Lithium-Ionen-Akku ist nach CIPA-Messmethode pro Ladung für ca 150 Bilder gut. Die DiMAGE X1 ist in den Farbvarianten Silber, Schwarz und Dunkelrot erhältlich und soll ab September 2005 für 449,- Euro über den Ladentisch gehen.Nun ist auch Minolta mit einer Einsteiger-Spiegelreflexkamera mit 6-Megapixel- Sensor am Start, nachdem zuvor Nikon und Pentax entsprechende Modelle vorgestellt haben. Die Minolta DYNAX 5D hat im Gegensatz zu diesen einen im Gehäuse integrierten Anti-Verwacklungsmechanismus, bei dem der CCD-Sensor mit 6,1-Megapixel frei beweglich aufgehängt ist. Diese Funktion wird auch schon in der DYNAX 7D verwendet, um die Verwackelungen auszugleichen. Minolta Dynax 5DDie DYNAX 5D ist nach Angaben von Minolta jedoch rund 22 Prozent kompakter und leichter als die DYNAX 7D. Das Anti-Shake-System ist zu allen Konica-Minolta AF- Wechselobjektiven kompatibel. An der Gehäuserückseite ist ein 2,5 Zoll großes LC-Display mit 115.000 Pixel Auflösung angebracht, das zur Bildbeurteilung und Kamerakontrolle gedacht ist.

Das Gehäuses verfügt über ein Haupt-Funktionswahlrad, das neben den herkömmlichen Belichtungsfunktionen auch Einstellmöglichkeiten für fünf verschiedene Digital-Motivprogramme bietet. Die Kamera speichert sowohl im sRGB-Farbraum als auch in Adobe RGB. Eine separate Taste dient zur Regulierung des Weißlichtabgleichs. Als Sucher kommt ein silberverspiegelten Dachkantsucher zum Einsatz, der durch eine Einstellscheibe mit Mikrowabenstruktur ergänzt wird.Das Autofokussystem bietet neun AF- Sensoren inklusive eines mittleren Kreuzsensors, der Informationen für ein AF-Prädiktionssystem und Objektverfolgung bietet. Besonders sinnvoll ist dies bei sich schnell ändernden Bewegungsrichtungen des Motivs. Minolta Dynax 5DIn der Serienbildfunktion können drei Bilder pro Sekunde aufgenommen werden. Bei JPEG in höchster Auflösung können 10 Bilder hinteinander aufgenommen werden, bei RAW reduziert sich die Zahl auf 5. Der Fotograf kann wählen, ob er die Aufnahmen im RAW-, im JPEG- oder gleichzeitig im RAW- und JPEG-Format speichern möchte.

Zur Anpassung der Farbtemperatur kann er diese auch manuell in 100 Kelvin Schritten einstellen. Daneben gibt es eine Weißabgleichs-Aufnahmereihe, die drei Varianten mit automatischem Abgleich aufnimmt. Ein weiteres Ausstattungsmerkmal ist die “Zonenwahl”-Funktion, die es ermöglicht feine Tonwertabstufungen in den Lichtern oder Schatten ohne störendes Bildrauschen zu erreichen.Die Empfindlichkeit kann man von ISO 100, 200, 400, 800, 1600 und 3200 justieren oder dies der Kameraautomatik überlassen. Ein kleiner Blitz ist ebenfalls eingebaut. Er bietet eine Synchronisationszeit von 1/160 Sekunde bei ausgeschaltetem Anti-Shake und 1/125 Sekunde bei eingeschalteter Automatik. Externe Blitzgeräte können natürlich ebenfalls angeschlossen werden. Minolta Dynax 5DGespeichert wird auf CompactFlash Karten, wobei die Kamera auch Microdrive- kompatibel ist. Auf SD- und MMC-Speicherkarten kann man mit dem optional erhältlichem CompactFlash-Adapter ebenfalls speichern. Mit dem propritären Lithium-Ionen-Akku NP-400 sollen nach der CIPA-Messmethode 550 Bilder machbar sein. Das Gehäuse misst 130,5 x 92,5 x 66,5 mm und wiegt leer, d.h. ohne Objektiv, Akku und Speichermedium 590 Gramm.

Die Minolta DYNAX 5D soll Anfang September 2005 auf dem deutschen Markt verfügbar sein. Der unverbindlich empfohlene Verkaufspreis für die DYNAX 5D mit dem “AF DT Zoomobjektiv 3,5-5,6/18-70 mm D” beträgt 999,- Euro.Das Linux-Smartphone A780 bringt Motorola im August 2005 auch auf den deutschen Markt und bietet damit erstmals ein Linux-Smartphone in Deutschland an. Das in einem Klappgehäuse steckende Linux-Smartphone wird über einen Touchscreen oder wahlweise per Handy-Tastatur gesteuert. Das Smartphone bietet Bluetooth, EDGE-Unterstützung, einen integrierten GPS-Empfänger, Quad-Band-Technik, Digitalkamera, Web-Browser, E-Mail-Client und MP3-Player. Motorola A780 Das A780 wird über das mit einer Auflösung von 240 x 320 Pixeln und maximal 65.536 Farben versehene TFT-Touchscreen bedient. Von außen kann man einen Teil des Displays durch ein Sichtfenster erblicken, worunter auch eine Zahlentastatur untergebracht ist, um grundlegende Funktionen zu erreichen. Die integrierte Digitalkamera nimmt Bilder mit 1,3 Megapixeln auf und kann auch Videoclips aufzeichnen.

  1. http://akkusmarkt.blogpage.eu/
  2. http://akkusmarkt.zankyou.com/uk/p/httpwwwakkusma
  3. http://akkusmarkt.blogghy.com/

Batterie pour ordinateur portable ASUS B43F

Par exemple, la société envisage des notifications et des rappels qui apparaissent dans le coin supérieur droit de l’étui, et des commandes de lecture multimédia pour contrôler la vidéo et la musique.Bien sûr, une chose est certaine : un tel étui va avoir besoin de beaucoup plus de jus que le modèle actuel, qui protège l’écran, l’éteint automatiquement ou permet de maintenir l’iPad légèrement incliné, horizontalement ou verticalement. La solution d’Apple ? Apple aurait opté pour son Smart Connector, composé de quatre broches — contre trois dans les modèles commercialisés — que l’on a découvert depuis quelques mois sur l’iPad Pro, et un certain nombre de mesures d’économie d’énergie pour atténuer le besoin en énergie. Apple envisage un écran AMOLED qui éteint les pixels qui ne sont pas utilisés, une petite batterie qui se recharge indépendamment de l’iPad, et même de petits panneaux solaires.Bien sûr, et comme toujours, les brevets restent fermement dans le domaine du théorique. On ne sait pas quand, ni même si ce nouveau Smart Cover arrivera sur les étagères d’un Apple Store. Mais scientifiquement parlant, un tel étui est dans le domaine du possible.

Si vous voulez pousser les gens à utiliser votre application de messagerie, il est utile de proposer un vaste écosystème d’applications. Alors que WhatsApp a plutôt réussi jusqu’à présent, en attirant plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels actifs sur sa plate-forme de messagerie, nul doute que le service de messagerie, appartenant à Facebook, ne souhaite pas se reposer sur ses lauriers. Il y a, après tout, près de six milliards d’habitants sur la planète n’utilisant pas le service (OK, ils ne sont pas encore tous connectés, mais un jour…).Soucieuse de maintenir sa position en tant qu’application de messagerie la plus utilisée, WhatsApp a lancé ses clients de bureau pour Mac (OS X 9 et supérieure) et Windows (8 et supérieure). La libération intervient environ 15 mois après que WhatsApp ait publié sa première application Web.Vous pouvez récupérer l’application de bureau WhatsApp en la téléchargeant depuis cette page. Une fois chargée, elle va tout simplement vous demander de scanner un QR code, en utilisant l’application WhatsApp sur votre smartphone pour synchroniser vos périphériques.

Les gens qui ont déjà utilisé WhatsApp sur leur navigateur Web trouveront que les applications natives pour les deux plus importants OS de bureau ne sont pas significativement différentes. La société a déclaré dans sa publication de lancement que son « application de bureau est simplement une extension du téléphone », avec tous les messages synchronisés entre les périphériques.Le succès de WhatsApp dans des pays comme l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud est bien sûr entraîné par la forte pénétration des smartphones sur ces marchés, mais fournir aux utilisateurs, y compris les power users qui comptent sur WhatsApp pour des communications professionnelles, le met en concurrence directe contre d’autres services de messagerie, telle que iMessenger, WeChat ou encore Skype.WhatsApp est en train de tester des comptes B2C, fournissant une nouvelle source de revenus après avoir abandonné sa cotisation annuelle de 99 centimes.En décembre dernier, GoPro a annoncé son premier drone. Nommé Karma, ce dispositif très attendu devait être publié dans le courant de la première moitié de l’année 2016. Mais, les choses ne vont pas toujours comme prévu. Au grand dam de nombreux cinéastes et amateurs de sports extrêmes, la date de sortie du drone Karma de GoPro a été repoussée à l’hiver prochain, a déclaré la société dans une publication la semaine dernière.

Pire encore, GoPro subit une certaine détresse financière, signalant le passage d’un bénéfice de 22 millions de dollars à une perte de 121 millions de dollars, et une baisse du chiffre d’affaires de près de 50 % dans ses résultats du premier trimestre par rapport à celui de début de l’année 2015.Nous ne connaissons pas grand-chose au sujet du Karma, mais beaucoup considéraient ce dernier comme une opportunité financièrement excitante pour l’entreprise allant au-delà des caméras d’action. La concurrence et les maigres ventes ont vu l’action de GoPro chuter d’environ 79 % par rapport à 2015, et des produits plutôt ternes (la GoPro Hero4 Session) ont forcé l’entreprise à diminuer le prix de sa nouvelle caméra Hero 4 de moitié. Après une baisse du chiffre d’affaires de 31 % au cours du T4 2015, elle a stoppé plusieurs de ses caméras, et a décidé d’abandonner trois dispositifs en avril 2016. Ce mouvement a coûté près de 57 millions de dollars à GoPro, et 7 % de son action.Mais, les problématiques financières n’ont pas éloigné GoPro à développer son offre logicielle. Plus tôt dans l’année, la société a acquis, reconditionnée, et relancé deux start-ups d’édition vidéo pour aider les cinéastes à améliorer leurs clichés. La première application, nommée Quik, permet un rapide montage en analysant automatiquement des images pour identifier les meilleures scènes avant d’ajouter des transitions et des effets. La seconde, Splice, est un éditeur plus manuel qui n’est pas aussi rapide que Quik, mais qui fournit davantage de contrôle sur le montage final.

Évidemment, le Karma pourrait permettre à GoPro de se relancer financièrement, en arrivant dans un domaine en plein essor. Et bien que le dispositif soit retardé, il pourrait encore aider GoPro à émerger en arrivant lors d’une période fortement lucrative. Les ventes augmentent généralement pendant les fêtes de fin d’année, date à laquelle le Karma est prévue. Autrement dit, la décision de retarder le lancement du dispositif peut ainsi être calculée. En fait, GoPro admet dans sa publication : « … alors que nous avons dû prendre la difficile décision de retarder notre drone, Karma, l’avantage est que le lancement du Karma devrait maintenant bénéficier des vacances d’hiver ». Toutefois, cela laisse au moins six mois pendant lequel GoPro devra augmenter ses revenus par d’autres moyens.L’année dernière, peu de temps après le lancement de Apple Music, le PDG de Spotify, Daniel Ek, a noté que le lancement d’un service de streaming rival n’a pas nui à la croissance de son entreprise. « Nous continuons à établir de nouveaux records de semaine en semaine », a-t-il dit à l’époque. Il était facile de se demander si cette déclaration n’était pas de l’intox pour dire que tout allait bien, malgré l’énorme pression mise par Apple.

Jusqu’à présent, cela ne semble pas être le cas, puisque Jonathan Forster, directeur Europe du Nord chez Spotify, a mentionné que le taux de croissance de la société a continué de progression. « Depuis qu’Apple a lancé Music, nous avons connu une croissance plus rapide, enregistrant de nombreux nouveaux utilisateurs », a-t-il déclaré à Reuters dans une interview, ajoutant que le lancement du service a apporté une plus grande attention au streaming de la musique, permettant à Spotify d’en bénéficier.Spotify compte actuellement 30 millions d’abonnés payants, sur une base totale d’environ 100 millions d’utilisateurs. À l’opposé, Apple Music a « seulement » réussi à grignoter 13 millions de clients payants depuis son lancement l’année dernière.Bien que Spotify soit le leader incontesté à ce jour, Forster semble enclin à partager la part de marché avec Apple Music. En effet, il rapporte qu’il y a de la place pour plus d’une entreprise dans le secteur. « Ce serait terrible si nous étions constamment en train de nous piquer des utilisateurs, ou d’apprendre qu’il y a juste un plafond de 100 millions d’utilisateurs. Je ne pense pas que ce soit le cas », a déclaré Forster.

Pourtant, Forster n’a pas tardé à ajouter que tous les acteurs actuels dans le secteur de la musique en streaming étaient susceptibles de rester. Bien qu’elle ne puisse avoir les chiffres de Spotify, la firme de Cupertino a beaucoup d’argent en main pour maintenir Apple Music à flot et courtiser de nouveaux utilisateurs, ce que SoundCloud ou encore Deezer ne peuvent pas se vanter.Apple se prépare déjà à stimuler Apple Music. La semaine dernière, des sources anonymes ont mentionné que Apple Music allait connaître une véritable refonte pour la WWDC, et Apple a également lancé un programme de réduction pour les étudiants, permettant à ces derniers d’accéder au service pour seulement 5 euros par mois pendant un maximum de quatre ans.En soi, Spotify ne montre aucun signe de ralentissement. La société a reçu un investissement de 1 milliard de dollars en mars dernier, et a déjà acquis un certain nombre de nouvelles entreprises cette année, telles que CrowdAlbum le mois dernier. Nul doute que la plate-forme a un œil très attentif sur les décisions d’Apple, mais nul doute qu’elle a déjà son avenir tout tracé.Alors que nous arrivons quasiment à la moitié de l’année, le nouveau taux d’adoption de la dernière version du système d’exploitation mobile de Google, Android, a été dévoilé. Et comme à son habitude, il est assez sombre.

Seulement 7,5 % de tous les appareils Android semblent avoir reçu la dernière mise à jour 6.0 d’Android Marshmallow, selon les dernières statistiques transmises par le tableau de bord Android Developer de Google. La plupart des smartphones sont encore sur Lollipop, Android 5.0, qui maintient la plus grande part de marché, avec 35,6 % des dispositifs sous son aile. Android KitKat est en deuxième position avec 32,5 % de parts de marché, suivi de Jelly Bean, utilisé sur près de 20,1 % de tous les appareils.Google compile ces chiffres en comptant tous les dispositifs qui visitent le Google Play Store au cours d’une période de sept jours qui a pris fin le 2 mai.Android Marshmallow, qui a été publié il y a maintenant 8 mois, a connu une hausse de 6,8 % depuis le mois de janvier de cette année, et une hausse de 4,6 % par rapport au mois dernier. La stagnation de la croissance reflète l’un des plus grands défauts d’Android : son cycle de mise à jour fragmentée. Lorsque Google pousse les mises à jour du système d’exploitation, en dehors de ses smartphones Nexus et Android One, ces mises à jour doivent alors passer par des tests auprès des opérateurs mobiles, tels qu’Orange et SFR, ainsi que des fabricants tels que Samsung et LG.

À contrario, Apple n’a pas à faire face à ce problème, puisque la société est le seul fabricant d’iPhone, iPad et iPod touch. La dernière grosse mise à jour du système d’exploitation de l’entreprise, iOS 9, est maintenant installée sur plus de 84 % de ces appareils.Google a fait pression sur les fabricants et les opérateurs pour mettre à jour leurs appareils plus tôt, et cette année, la société a déployé une version développeur de son prochain OS. Le géant de la recherche veut pousser la version finale d’Android N pour les fabricants dans le courant de l’été, afin qu’ils puissent le tester avec leurs appareils et pousser la mise à jour aussi rapidement que possible.Android 2.2, Froyo, est encore sur 0,1 % des appareils, et Ice Cream Sandwich est bloqué à 2 %. Enfin, l’ancienne version Gingerbread reste supérieure à 2,2 %.Alors que jusqu’ici nous nous sommes uniquement focalisé sur le châssis entièrement métallique du Moto X (2016), il y a d’autres bonnes nouvelles pour tous ceux qui veulent un smartphone Android plus modulaire.En ayant un œil avisé sur les divers clichés publiés durant le week-end, certains ont remarqué que les 16 broches à l’arrière de l’appareil pourraient être un connecteur afin de permuter les coques logées à l’arrière du futur flagship de Motorola.

Batterie pour ordinateur portable ASUS K55V

Combien coûte le Band A1 ? La version avec le bracelet en silicone est l’équivalent de 15 dollars, et le modèle en cuir est quant à lui vendu environ 30 dollars. Autrement dit, il est vendu dans la même fourchette de prix que le Mi Band de Xiaomi, mais avec un design beaucoup plus agréable. Malheureusement, pour le moment le bracelet Band A1 est seulement vendu en Chine. Je vous tiendrais au courant si la situation change.Vous aimez votre voiture, mais vous aimeriez que celle-ci soit davantage connectée ? Logitech peut vous aider à y parvenir en présentant ses deux accessoires ZeroTouch Air Vent et Dashboard, qui permettent de connecter votre voiture. La promesse des deux accessoires est de disposer d’un kit mains libres et d’un assistant vocal, évitant d’avoir les yeux rivés sur votre smartphone pour envoyer et recevoir des SMS, des messages sur d’autres applications, ou encore de passer des appels, naviguer et même contrôler la musique sur Spotify.Le modèle Logi Air Vent est vendu 60 dollars, et est disponible en noir, rouge et blanc, et vient se clipser sur une évacuation d’air de votre voiture. Le modèle Dashboard est vendu 80 dollars, et uniquement disponible en noir. Ce dernier se monte à droite de votre tableau de bord par une ventouse. Les noms anglophones nous disent tout. Il suffit de connecter physiquement votre smartphone sous Android 4.4 ou une version ultérieure au ZeroTouch par des aimants universels, et le relier par la technologie Bluetooth. Logi affirme que les accessoires ZeroTouch fonctionnent avec la plupart des systèmes Bluetooth en voiture.

Une fois que vous avez téléchargé l’application ZeroTouch sur votre smartphone et que ce dernier est jumelé avec votre accessoire préféré, vous êtes prêt à l’utiliser, selon Logitech. Une fois l’application ZeroTouch activée après un geste de la main en face de l’écran, vous allez être en mesure de parler librement pour passer des appels, envoyer et recevoir des SMS, rédiger vocalement des messages sur Facebook Messenger, Google Hangouts ou encore WhatsApp. Si vous utilisez Glympse, l’application ZeroTouch la gère également.Logitech dit que vous pouvez associer votre smartphone avec de multiples supports ZeroTouch. C’est particulièrement pratique si vous avez plus d’une voiture. En outre, jusqu’à quatre smartphones peuvent être associés à un seul support. La batterie interne est évaluée pour durer deux ans.Pendant plusieurs semaines, Huawei a laissé énormément d’indices concernant le prochain smartphone à porter la marque Honor, et maintenant, ce dernier est officiel. Il s’agit du Honor V8, et comme le récent Huawei P9, il a également une configuration de caméra à double lentille sur la coque arrière. Cependant, il est aussi beaucoup plus grand que le P9, et même que le P9 Plus qui dispose déjà d’un « grand » écran de 5,5 pouces. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.Il y a une autre différence par rapport au modèle phare de Huawei, puisque la caméra du Honor V8 n’est pas associée à l’image de marque Leica, ce qui signifie que la société n’a pas contribué au développement du logiciel, apportant divers réglages, ni même sur le développement de l’objectif. Il est impossible de dire comment cela va affecter la qualité de l’image sans tester le smartphone, mais Honor a ajouté au moins une nouvelle fonctionnalité pour compenser l’absence de Leica sur les caméras de 12 mégapixels.

Alors que le mode de profondeur de champ réglable observé sur le P9 est toujours présent, le Honor V8 a un mode d’image 3D plutôt cool, voire inhabituel, puisque des photos semblables à des GIF peuvent être capturées par le smartphone. Honor a quelques exemples sur son site que vous pouvez consulter ici, où les vues peuvent être explorées en cliquant et en faisant glisser la photo à gauche ou à droite. Attention, ce n’est pas un cliché à 360 degrés, c’est plus comme une image panoramique, mais avec un point de vue plus serré.Pour faciliter et rendre plus immersive l’expérience pour voir ces photos ultra-larges, Honor a conçu un casque de réalité virtuelle semblable au Google Cardboard, qui sert aussi de boîte dans laquelle le produit est vendu. C’est une approche inhabituelle que nous n’avons pas vue jusqu’ici. Reste à savoir si ce packaging sera une offre « spéciale ». L’appareil photo est accompagné d’un flash à double tonalité, d’un autofocus laser LED, et il a une ouverture f2.2, tout comme le P9. À noter que la caméra frontale est de 8 mégapixels.Passons à la taille du V8. Il dispose d’un écran de 5,7 pouces, plus grand que les deux P9 et P9 Plus, et il y a un choix d’un modèle avec une résolution de 1 920 x 1080 pixels, ou de 2 560 x 1 440 pixels. Quel que soit votre choix, il sera enveloppé dans une dalle en verre incurvé 2.5D, le tout dans un châssis métallique d’une épaisseur de 7,7 mm. Si vous voulez juste le modèle 1080p, il est livré avec un processeur octa-core Kirin 950 et 4 Go de mémoire vive (RAM), plus de 32 Go d’espace de stockage. Le modèle de 1440p a la puce octa-core Kirin 955 que l’on retrouve dans le P9, également avec 4 Go de RAM, mais avec 32 Go de stockage supplémentaire, portant le total à 64 Go.

Le V8 a un port double-SIM, avec la possibilité d’utiliser une carte micro-SD dans la deuxième fente, un capteur d’empreintes digitales à l’arrière du smartphone, une batterie de 3 500 mAh avec la charge rapide, un port USB-Type-C. Android 6,0 Marshmallow est le système d’exploitation installé, couplé à la propre surcouche EMUI de Huawei.Il y a six coloris au choix, parmi lesquels on retrouve de l’or blanc et rose, avec des prix commençant à environ 350 dollars pour le modèle 1080p à 430 dollars pour le modèle haut de gamme avec l’écran 1440p.N’avez-vous jamais eu envie de vous transformer en un emoji ? Au lieu des célèbres emojis et des plus banaux sur les périphériques Android et iOS, pourquoi ne pas pimenter votre conversation ou votre e-mail avec un personnage qui vous ressemble, et qui peut exprimer une grande variété d’émotions !Voilà Bitmoji ! C’est une amusante application qui risque de vous faire devenir vite accroc ! L’application est disponible à la fois sur iOS et Android. Dans un premier temps, l’application Bitmoji vous guidera à travers quelques étapes pour créer votre personnage emoji. Laissez place à votre imagination ! Vous pouvez choisir de faire un emoji qui vous ressemble, ou bien un personnage de vos rêves ! Vous pouvez toujours le changer plus tard si vous ne l’aimez pas, mais vous ne pouvez avoir qu’un seul personnage actif à la fois.

Une fois que vous passez par la configuration, et que vous avez choisi vos cheveux, vos yeux, votre nez et quelques autres détails, vous pouvez également choisir si vous voulez des lunettes ou non, divers accessoires, ou encore votre corpulence. Ensuite, vous choisissez votre tenue.Quoi qu’il en soit, une fois que vous décidez de votre look, vous serez redirigé vers un autre écran où vous pouvez choisir parmi des tonnes d’options ! Demandez à quelqu’un de dîner. Avoir une certaine attitude ! Envoyer un peu d’amour. Êtes festif ! Et bien d’autres options sont disponibles, afin d’agrémenter votre quotidien et vos discussions.Pour montrer votre chef-d’œuvre nouvellement créé, vous pouvez envoyer cet emoji directement sur les réseaux sociaux par l’application de votre choix. Ou, si vous voulez l’insérer dans une conversation déjà ouverte, ajoutez-le dans votre clavier. Il y a également une extension Chrome, de sorte que vous pouvez l’avoir partout !Microsoft a détaillé les nouveautés apportées par la build 14342 poussée à tous les membres du programme Insider Preview de Windows 10. En effet, celle-ci est actuellement distribuée aux utilisateurs ayant opté pour le canal « Rapide » du programme Insider. La dernière itération de Windows 10 Insider Preview continue à améliorer le navigateur Web Edge, parmi une variété d’autres ajustements, et une élimination notable.

Les utilisateurs du nouveau navigateur Web Edge, remplaçant Internet Explorer, réclamaient le support des extensions depuis des mois, avant que la fonctionnalité soit ajoutée au mois de mars. Aujourd’hui, il y a un changement de la façon dont elles fonctionnent. Au lieu d’extraire et charger les extensions à partir d’un dossier local, les utilisateurs pourront les obtenir directement depuis le Windows Store. Par conséquent, vous aurez besoin de remplacer tout ce que vous aviez installé lorsque vous recevez la mise à jour.De nouvelles extensions sont disponibles en téléchargement, avec l’ajout de AdBlock et Adblock Plus, qui vont naturellement satisfaire les utilisateurs qui recherchent une expérience de navigation Web sans distraction tout en utilisant Edge. Celles-ci rejoignent les extensions publiées au mois de mars, qui étaient Mouse Gestures, Reddit Enhancement Suite et Microsoft Translator, aux côtés de OneNote Web Clipper et Pin It Button.Le navigateur peut maintenant recevoir des notifications en temps réel des sites Web partenaires, qui seront affichés dans le Centre de notifications (Action Center). La mise à jour ajoute également le support pour la navigation de balayage, qui, apparemment, va être incluse dans la prochaine version de Windows 10 Mobile, selon l’article publié par Microsoft au sujet de la mise à jour.

La build 14342 apporte également un certain nombre de petits changements. Des améliorations ont été apportées à l’application Skype UWP qui est en cours de preview, au Bash Ubuntu sur Windows, et plusieurs éléments de l’interface utilisateur. De plus, il y a maintenant un moyen d’ouvrir des sites Web directement à partir d’une application, le Feedback Hub offre de meilleures options de catégorisation, et une foule de corrections mineures ont été appliquées à l’ensemble.Cependant, la build 14342 supprime également une fonctionnalité, en raison d’un manque d’intérêt des utilisateurs. Wi-Fi Sense ne va plus partager vos mots de passe de votre réseau Wi-Fi avec vos contacts, mais il va toujours envoyer à Microsoft la liste de tous les points d’accès que votre machine a détecté aux alentours.Google a réellement permis à quiconque d’avoir un avant-goût de la réalité virtuelle lorsque la firme a lancé son Google Cardboard, il y a quelques années. En glissant votre smartphone dans un étui en carton pas cher avec des lentilles spéciales, vous pouvez découvrir et visionner des vidéos à 360 degrés, des applications ou des films sur grand écran virtuel pour quelques euros — depuis hier, ce casque en carton est même disponible sur le Play Store français, commercialisant ce dernier pour 20 euros.

Mais cette année, nous commençons à voir la concurrence arriver, proposant des casques de réalité virtuelle plus haut de gamme, et plus puissants. Parmi eux, on peut citer Oculus, HTC ou encore Sony. On a ainsi du nouveau matériel de sociétés chinoises qui commencent à inonder le marché.Donc, Google doit innover et proposer autre chose si la firme souhaite toujours avoir avec une longueur d’avance. Pour ce faire, plus tôt dans l’année nous avons entendu que Google allait lancer un périphérique de réalité virtuelle plus puissant nommé Android VR. Aujourd’hui, de multiples rumeurs ont fait surface, suggérant que nous pourrions voir Android VR a annoncé dès la semaine prochaine à la I/O 2016.Google a prévu de lancer un périphérique Android VR à la I/O 16 Le cofondateur de Gizmodo et Engadget, Peter Rojas, a mentionné que le périphérique sera annoncé la semaine prochaine, qu’il s’agira d’un casque autonome (qui ne nécessite pas un smartphone), et qu’il offre une meilleure expérience que le Samsung Gear VR, mais qui n’est pas aussi bon que le Vive de HTC ou encore le Rift d’Oculus. Android Police rapporte quant à lui un peu plus de détails, avertissant que la source n’a pas été confirmée. Android VR pourrait inclure un contrôleur de poche ainsi qu’un casque, même si l’on ne sait pas s’il s’agit de contrôleurs de mouvement ou de gamepads.

Akku Toshiba PA3399U-1BRS

Nicht nur Menschen, auch Computer leiden unter der Hitze. Besonders ältere Geräte und stark beanspruchte Rechner kommen bei hohen Temperaturen leicht ins Schwitzen. Leistungseinbußen oder Schäden am Computer können die Folge sein. Deswegen sollten die Luftwege zu Prozessor und Grafikeinheit frei sein.Angesammelter Staub in Desktoprechnern lässt sich leicht entfernen. Einfach das Gehäuse bei gezogenem Netzstecker öffnen und die Bauteile mit einem weichen Pinsel oder einem Staubsauger auf geringster Stufe reinigen. Das rät die Zeitschrift “c’t”.Um nicht aus Versehen kleinste Bauteile einzusaugen, kann ein dünner Strumpf vor das Saugrohr gespannt werden. Etwas Sicherheitsabstand zu den empfindlichen Bauteilen kann auch nicht schaden. Druckluftdosen aus dem Fachhandel helfen, Staubablagerungen von Kühlrippen, Luftkanälen und Lüfterrädern zu entfernen. Sie sind besonders zur Reinigung von Notebooks praktisch, da mit ihren flexiblen Sprühdüsen auch schwer erreichbare Stellen freigepustet werden können.Aber auch Rechner mit freien Luftwegen und gängigen Lüftern können überhitzen. Abhilfe schaffen ein schattiges Plätzchen oder ein zusätzlicher Ventilator, der frische Luft auf den Rechner bläst. Zur Sicherheit sollten außerdem regelmäßig wichtige Daten auf externen Speichern gesichert werden – falls die Hitze den Computer dahinrafft.

Wer rechenintensive Aufgaben in die kühlen Abendstunden verschiebt, schützt seinen Rechner. Auch große Backups auf Netzwerkfestplatten verschiebt man bei Temperaturen jenseits der 35 Grad besser auf den Abend. Und nicht nur Computer können Hitzeschäden erleiden. Auch andere Bürogeräte wie Bildschirme und Drucker vertragen lange direkte Sonneneinstrahlung nicht immer gut. Im Drucker können etwa die Tintenpatronen austrocknen.Berlin (dpa/tmn) – Mit bis zu 38 Grad in den kommenden Tagen haben es nicht nur die Menschen schwer. Auch für die Technik des Smartphones ist nicht alles Sommer, Sonne, Sonnenschein.Lässt man die digitalen Alleskönner zu lange in der Sonne, kann so einiges passieren, vom Akkuschaden bis hin zum Brand. Ab wann die Überhitzung gefährlich ist und was man dagegen unternehmen kann, erklären Johannes Weicksel vom IT-Verband Bitkom und Ralf Diemann vom Tüv Rheinland.Schon ab 35 Grad Celsius überhitzen beim Smartphone drei Komponenten: der Akku, das Display und das Kunststoffgehäuse. Der Akku verliert bei höheren Temperaturen seine Leistungsfähigkeit. Die Flüssigkristalle im Display werden durch starke Hitze besonders leicht beschädigt, was zu Anzeigefehlern führen kann. Auch das Kunststoffgehäuse eines Smartphones kann sich durch Hitze verformen.Obwohl es keine allgemeinen Warnsignale gibt, schalten sich überhitzte Geräte meist zum Schutz von allein aus. Allerdings können auch ausgeschaltete Geräte durch starke Sonneneinstrahlung Schaden nehmen. Es gibt auch Apps für Smartphone und PC, die den Benutzer vor Überhitzung warnen. Diese sind allerdings nicht immer hilfreich, denn sie belasten den Akku weiter, so Diekmann.

Grundsätzlich gehört das Smartphone nicht in die Sonne. Wird es dennoch einmal zu heiß, rät Weicksel dazu, das Gerät bei Zimmertemperatur ausgeschaltet abkühlen lassen. Auf keinen Fall sollte man das Telefon zum Abkühlen in den Kühlschrank legen, denn Extremtemperaturen aller Art gefährden die Technik des Smartphones.Je nach Betriebsanleitung halten es einige Smartphones bei höheren Temperaturen besser aus und können sich schnell wieder erholen. Wenn das Gerät durch die Hitze kaputt geht, gilt die Garantie häufig nicht mehr. Im schlimmsten Fall fängt das Smartphone sogar Feuer, so Diekmann.Am besten lässt man das Smartphone gleich im Schatten. Kühlere Orte wie die Hosentasche oder der Rucksack eignen sich auch. Das Handschuhfach im Auto ist aber kein guter Platz – im Fahrzeuginneren erreichen die Temperaturen schnell 60 Grad und mehr.Miramas (dpa/tmn) – BMW setzt auf neue Antriebstechnologien, um den flottenweiten Benzinverbrauch weiter zu senken. Greifbarstes Projekt ist der Plug-in-Hybrid für den 2er Active Tourer, der laut Unternehmenskreisen 2016 erhältlich sein soll.Zum ersten Mal bei einem BMW mit Frontantrieb und Quermotor spannt der bayerische Hersteller den Verbrenner mit zwei E-Maschinen und einem Lithium-Ionen-Akku zusammen. So erreichen die Module laut BMW eine Systemleistung von mehr als 147 kW/200 PS, können 38 Kilometer weit rein elektrisch fahren und drücken den Normverbrauch unter zwei Liter. (CO2-Ausstoß: 50 g/km).

Mit der Wassereinspritzung will BMW den Verbrauch der Modelle ebenfalls mindern. Sie kühlt die Ladeluft im Turbomotor herunter und macht die Verbrennung dadurch effizienter. Was damit möglich ist, demonstriert ein BMW 1er, dessen Leistung um zehn Prozent steigt, während der Verbrauch um bis zu acht Prozent sinkt. Anders als im Versuchsträger auf Basis des BMW M4 ist der Kühlbedarf bei diesem Fahrzeug nach Angaben eines Sprechers so gering, dass dafür in der Regel kein zusätzliches Wasser mitgeführt und nachgefüllt werden muss. In zwei Jahren will BMW die Wassereinspritzung in Serie bringen.Länger Zeit wollen sich die Entwickler angesichts der Kosten für die neu vorgestellte Brennstoffzelle lassen. Dass sie technisch funktioniert, beweist der Hersteller mit einem umgerüsteten 5er GT, in dem die Brennstoffzelle einen 180 kW/245 PS starken E-Motor antreibt. Die Reichweite liegt nach Werksangaben bei über 500 Kilometern und bietet gegenüber dem Akku-Auto unter anderem den Vorteil, dass der Wasserstofftank in wenigen Minuten voll ist. Elektroautos laden dagegen mehrere Stunden.Sahara-Luft lässt Deutschland schwitzen. Samstag könnte der Rekordwert von 40,2 Grad geknackt werden. Wie man trotzdem gut schläft, der Hamster keinen Hitzschlag bekommt und warum das Auto stehen bleiben sollte.

Knallblauer Himmel, Sonnenschein von früh bis spät: Deutschland schwitzt. Zwischen Hoch “Annelie” über der Ostsee und Tief “Quintus” bei Island strömt weiter heiße Luft aus der Sahara. Und der Höhepunkt der Hitze steht noch bevor: Am Samstag könnte der bisherige deutsche Temperaturrekord von 40,2 Grad aus den Jahren 2003 und 1983 geknackt werden.Für das ganze Land gilt eine amtliche Hitzewarnung, im Süden Bayerns warnt der Deutsche Wetterdienst vor hoher UV-Strahlung und rät dringend zu Sonnenschutz beim Aufenthalt im Freien. Hier ein paar Tipps: Tagsüber erwarten uns in den kommenden Tagen Temperaturen von mehr als 35 Grad – aber auch in den Nächten wird es heiß. Nackt ins Bett zu gehen, hilft da überhaupt nicht. Auch kalt duschen sorgt nur kurzfristig für Abkühlung, besser ist lauwarmes Wasser. Zudecken sollte man sich auch bei 30 Grad Außentemperatur, zumindest mit einem Laken. Nachts kühlt das Schlafzimmer ab. Wenn Sie schwitzen, können Sie sich ohne Decke leicht erkälten. Zehn Tipps, wie Sie gut schlafen können. Experten raten, an besonders heißen Tagen leichte Kost wie Gemüse, Fisch und Obst zu essen sowie ausreichend zu trinken. Da der Körper bei Hitze mehr Natrium verbraucht, ist es ratsam, natriumreiches Mineralwasser zu trinken oder das Essen mit einer Extraprise Salz zu versehen. Körperliche Anstrengungen in der Hitze sollten weitestgehend vermieden werden. Typische Symptome für einen Sonnenstich sind ein roter Kopf, Unruhe sowie Kopf- und Nackenschmerzen. Bei einem lebensgefährlichen Hitzschlag – ausgelöst durch körperliche Überanstrengung bei hohen Temperaturen – kann die Körpertemperatur auf über 40 Grad ansteigen. Das kann zum Beispiel Sportler treffen, die in der Hitze trainieren.

In Bayern bietet sich Hitzegeplagten ein Ausflug auf die Zugspitze an: Dort wurden am Mittwochmittag elf Grad gemessen. Auf Deutschlands mit fast 3000 Metern höchstem Berg wird es selbst im Hochsommer selten wärmer als 15 Grad. In der Skihalle Bottrop lässt sich für 25 Euro Eintritt ein Tag im künstlichen Schnee bei 0 Grad erleben. Idealer Zufluchtsort für Hitzeflüchtlinge sind außerdem Kirchen mit dicken Mauern – nicht nur im katholischen Bayern. Tausende zelebrieren bei der “Oper für alle” die Live-Übertragung von Puccinis “Manon Lescaut”. Zuvor verwandelt sich der Max-Joseph-Platz in eine große Picknick-Wiese. Ab einem Wert von 180 Mikrogramm pro Kubikmeter Luft wird Ozon-empfindlichen Menschen von Anstrengungen im Freien abgeraten. Am Mittwochnachmittag näherten sich die Werte dieser Schwelle. Die gute Nachricht: In den Nächten baut sich das Ozon derzeit stark ab. Deshalb werde der Warnwert von 240 Mikrogramm wahrscheinlich nicht erreicht, sagte ein Sprecher des Landesumweltamts. Bei einer so starken Ozonbelastung sollten Autofahrer ihren Wagen trotzdem stehenlassen.

Straßenbäume brauchen Wasser – und zwar kräftig. Das Gartenamt Düsseldorf hat die Bürger gebeten, die Bäume vor der eigenen Haustür zu wässern. Einmal wöchentlich sechs Eimer Wasser seien besser als einmal am Tag nur ein bisschen.Es muss nicht immer Starnberg sein: Wenn die Temperaturen in der Stadt über 30 Grad ansteigen, kann man, nein: muss man sich in kühlem Nass erfrischen. mehr… Haustiere leiden unter der Hitze. Tierbesitzer unterschätzen dieses Problem oft. In Gelsenkirchen musste die Feuerwehr heute 500 Schweine mit Löschwasser kühlen, deren Transporter mit einem Schaden auf der Autobahn liegen geblieben war. Doch wie kommen Hund und Hamster gut durch die Hitze? Hunde mit heller Haut bitte nicht rasieren, die Vierbeiner können ebenso wie Menschen Sonnenbrand bekommen. Kühle Wannenbäder? Bloß nicht. Kaninchen etwa können sich auch im Sommer schnell erkälten. Auch von Ventilatoren in Käfignähe raten Experten ab. Wichtig: Wer Trinkschalen aufstellt, auch für Vögel im Garten oder auf dem Balkon, sollte diese täglich heiß auswaschen. Im abgestandenen Wasser können sich schnell Krankheitserreger bilden. Lesen Sie hier weitere Tipps für Haustierbesitzer.

Schon bei 35 Grad Celsius überhitzen beim Smartphone drei Komponenten: der Akku, das Display und das Kunststoffgehäuse. Der Akku verliert bei höheren Temperaturen seine Leistungsfähigkeit. Flüssigkristalle im Display werden durch starke Hitze besonders leicht beschädigt, was zu Anzeigefehlern führen kann. Auch das Kunststoffgehäuse eines Smartphones kann sich durch Hitze verformen, im schlimmsten Fall fängt es sogar Feuer. Wenn das Smartphone überhitzt ist, sollte man es bei Zimmertemperatur abkühlen lassen. Wird das Gerät vor der Abkühlung wieder eingeschaltet, kann es zum Kurzschluss kommen. Das Telefon zum Abkühlen in den Kühlschrank zu legen, ist keine gute Idee. Extremtemperaturen aller Art gefährden die Technik des Smartphones. Berlin (dpa) – Die Anschaffungskosten für Computer oder Notebook können als Werbungskosten steuermindernd abgesetzt werden. Voraussetzung dafür ist natürlich, dass das Gerät beruflich genutzt wird, sagt Constanze Grüning vom Bund der Steuerzahler (BdSt).Wird es privat und beruflich genutzt, müssen die Kosten aufgeteilt werden, sofern die Privatnutzung bei über zehn Prozent liegt. Ist es weniger, zählt der PC zu den voll absetzbaren Arbeitsmitteln, die Arbeitnehmer in der Anlage N zur Einkommensteuererklärung angeben können. Grundsätzlich akzeptiert die Finanzverwaltung eine Aufteilung in 50 Prozent Privatnutzung und 50 Prozent beruflicher Nutzung.

Sofort in voller Höhe können nur Geräte mit einem Nettowert von weniger als 410 Euro angesetzt werden, so der BdSt. Kostet das Gerät also nicht mehr als 487,90 Euro (410 Euro Nettopreis zuzüglich 77,90 Euro Umsatzsteuer), kann es direkt im Anschaffungsjahr bei der Steuer abgesetzt werden.Höhere Anschaffungskosten werden über die Nutzungsdauer verteilt. Das nennt man Abschreibung. Computer sind in der Regel über einen Zeitraum von drei Jahren abzuschreiben. Die Abschreibung ist monatsweise vorzunehmen. Das bedeutet, dass zum Beispiel ein im Oktober 2014 angeschaffter PC in der Steuererklärung für das Jahr 2014 nur für drei Monate abgeschrieben werden kann.Wo steht die DFB-Elf ein Jahr vor der EM in Frankreich? Bundestrainer Löw sinniert über seine künftigen Führungsspieler, die Problempositionen im Team – und erteilt Lukas Podolski einen klaren Arbeitsauftrag.Mit einer kräftigen Ansage an Lukas Podolski hat sich Bundestrainer Joachim Löw aus der Sommerpause gemeldet. In einem Interview mit der Welt am Sonntag erklärte Löw, er verlange von Podolski eine bessere Saison als die letzte beim FC Arsenal und bei Inter Mailand. “Ich will, dass er spielt, mindestens 30 bis 40 Spiele. Da können auch mal welche als Joker dabei sein. Er muss spielen. Denn zwei Jahre ohne richtige Spielpraxis wären keine gute Grundlage, um bei der EM 2016 dabei sein zu können”, sagte Löw.

“Viele sehen das Ansage an mich, aber er hat das Richtige gesagt”, erklärte Podolski nach einem Showtraining mit den Basketballern des Zweitligisten RheinStars Köln: “Ich will spielen und nicht unregelmäßig. Wenn man zehn Spieler fragt, werden elf sagen, ich will spielen.” Wie seine Zukunft aussieht, wollte er nicht erklären: “Ich habe Vertrag in London, da muss ich am 10. Juli erscheinen. Alles andere sind Gerüchte, mit denen ich mich nicht beschäftige, denn das ist kraftraubend und unnötig.”Löw sprach außerdem über den Zustand seiner Mannschaft, ein Jahr vor der Europameisterschaft 2016 in Frankreich. Bis zur EM-Endrunde müssten folgende Fragen beantwortet werden: “Wer übernimmt in schwierigen Phasen Verantwortung? Auf wen hört die Mannschaft? An wem können sich junge Spieler orientieren? Wer sind die, die vorne weg marschieren?” Löw hat seine Leader schon im Auge. Man sehe inzwischen “immer mehr, wie Bastian Schweinsteiger, Jérôme Boateng, Manuel Neuer, Sami Khedira, Mats Hummels, Toni Kross und Thomas Müller diese Rolle annehmen. Und das machen sie gut”, sagte Löw.